Sélectionner ce qui est à mettre en avant – 2015

Je n’ai pas d’index alors je cède à la mode. Je vais faire mettre ici les quelques billets importants pour moi sur cette année, en vrac :

Germany is about to start up a monster machine that could revolutionize the way we use energy

nucleaireCe n’est qu’une brève, mais elle ouvre quelque chose d’important au niveau de notre capacité énergétique. Au point que je me permets de la mettre en premier malgré ma position anti-nucléaire générale. Elle ouvre aussi la voix à une utilisation du nucléaire différente, c’est à dire produire autre chose que de grosses cocottes-minutes.

Bref, j’ai besoin de vous

Jeux d'eau (5571)Je n’ai fait qu’expérimenter, une poignée de séances par ci par là, avec aussi très bonne expérience du workshop Corps et âmes. Merci aux modèles qui m’ont permis d’avancer sur ce chemin et aux ex-collègues qui m’ont fait participer à ce workshop.

Il est temps que j’avance encore un peu plus, autrement.

Je vais tenter mais j’ai besoin de vous pour jouer avec moi, de quelques photos 20 minutes en extérieur à la vraie séance d’une demie-journée, sur Lyon ou sur Paris, qu’on se connaisse ou pas. Glissez-moi un message, organisons une rencontre, même si c’est juste pour en discuter.

La réalité de ce que je sais

Parce ce qu’on le sait tous, mais on continue encore tous à se faire avoir. Le rappeler n’a rien d’inutile.

Vous êtes légitimes, en toute occasion. Ne vous dites jamais le contraire.

The B Corp Declaration

We envision a global economy that uses business as a force for good.

Ça n’a l’air de rien, ça n’implique pas forcément une association non-lucrative ou une coopérative, c’est composé de compromis tous les jours avec parfois des contradictions internes, mais c’est diablement important, au moins pour moi. Tout ça rejoint un peu ma rentrée des classes de cette année.

Des militaires dans les rues

Il y a des majeurs en France qui ont toute leur vie eu des militaires en patrouille dans les rues et dans les gares en France, et qui trouvent probablement cela normal.

C’est effrayant quelque part. Surtout quand on en vient à policer les opinions, ou la radicalité des opinions d’autrui.

Ricanons de 1984, mais de la guerre à la novlangue politique en passant par la réhabilitation de la pensée des déviants, nous en avons fait un présent

« Bigger threats to their populations than terrorism itself » disait Glenn Greenwald. Aujourd’hui j’ai peur de mon pays, peur de ce qu’il devient ou peut devenir. Je ne mettrais pas ma main au feu que les droits de l’Homme soient encore là tels quels quand ma vie prendra fin. Je ne serais même plus étonné qu’elle prenne fin dans une guerre globale.

Nous ouvrons la porte à de possibles dictatures, au nom de la liberté. J’ai honte face aux générations futures, ça aura été fait de mon vivant.

L’avenir qui se dessine est très sombre, mais il est encore temps de nous réveiller, de faire revivre nos valeurs et de reprendre la main.

Les liseuses recommandées – hiver 2015–2016

Parce que c’est encore une discussion que j’ai quasiment toutes les semaines. La liseuse est un des gadgets qui a eu beaucoup d’impact dans ma vie et ma relation avec la lecture. TL;DR: Aujourd’hui Kobo Glo HD et TEA Touch Lux 3 sont des valeurs sûres que je recommande. Laissez de côté l’environnement fermé de Kindle, vous risqueriez de le regretter un jour.

Revenir à la loi du plus fort

Permettre aux accords collectifs ou contractuels de passer outre le code du travail c’est se remettre au rapport de force de la négociation, et donc revenir à la loi du plus fort.

Parce que je n’en reviens toujours pas que le futur qu’on nous promet sur le code du travail ne déclenche pas une grève générale durable dans toute la France. Rien que ça montre que le rapport de force est totalement écrasé, et que ce changement à venir en est encore plus dangereux.

Le travail ne manque pas, c’est l’emploi qui est rare

Pour faire lien au précédent sujet, il est vraiment temps de repenser notre rapport au chômage, à l’emploi et au travail. Plus d’un mouvement tente de faire des propositions, voire des expérimentations. Toutes ne sont pas forcément bonnes, mais il est temps de se poser et de commencer à réfléchir à un après. Vite, parce que le problème ne peut que grandir. Seule la culpabilisation dans la valeur travail semble avoir voix au chapitre aujourd’hui.

Ça vaut tous mes impôts

Ce n’est pas un billet d’ici. J’ai toujours quelque chose à publier à ce sujet mais en attendant, quelques caractères qui ont beaucoup d’importance pour moi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *