Absten­tion et vote élec­tro­nique

Je pour­­rais me conten­­ter de poin­­ter que, là où il y a vote élec­­tro­­nique (les quelques bureaux avec encore des machines locales, ou les français de l’étran­­ger), il n’y a pas de taux de parti­­ci­­pa­­tion signi­­fi­­ca­­ti­­ve­­ment plus forte. Je vais quand même ajou­­ter une évidence. Il y a des excep­­tions mais la plupart des français… Pour­suivre la lecture de Absten­­tion et vote élec­­tro­­nique

Oui mais l’Es­to­nie…

L’Es­­to­­nie utilise massi­­ve­­ment le vote élec­­tro­­nique pour ses élec­­tions. C’est un peu vu comme le joker dès qu’on parle de vote élec­­tro­­nique et de ses diffi­­cul­­tés. « L’Es­­to­­nie y arrive bien », en oubliant que c’est quasi­­ment le seul pays avec la Corée du sud à avan­­cer sérieu­­se­­ment sur cette voie, les autres ayant fait machine arrière,… Pour­suivre la lecture de Oui mais l’Es­­to­­nie…

Parlons un peu Helios

Helios fait à ma connais­­sance partie des systèmes les plus avan­­cés pour du vote élec­­tro­­nique. On l’avait mentionné briè­­ve­­ment ici il y a deux ans dans les discus­­sions au sujet du vote élec­­tro­­nique mais je ne crois pas qu’il y ait eu de révo­­lu­­tion depuis. Bele­­nios semble appor­­ter des réponses à quelques objec­­tions ci-dessous mais… Pour­suivre la lecture de Parlons un peu Helios

Para­doxe de Simp­son

Rien de plus louche qu’un redé­­cou­­page élec­­to­­ral fait en sous-marin, surtout quand il s’ac­­com­­pagne d’un chan­­ge­­ment de fonc­­tion­­ne­­ment du scru­­tin. Vous pouvez être certains qu’il y a une exploi­­ta­­tion inten­­sive du para­­doxe de Simp­­son. Le para­­doxe de Simp­­son c’est profi­­ter d’un décou­­page des échan­­tillons pour détour­­ner le résul­­tat d’un vote. Un petit exemple graphique vaut… Pour­suivre la lecture de Para­­doxe de Simp­­son

Une dicta­ture ?

Dans la suite je ne réduis pas ce terme à un modèle de type Corée du nord. Pour réflé­­chir je reviens à la source, et aux défi­­ni­­tions de diction­­naire : Régime poli­­tique dans lequel le pouvoir est entre les mains d’un seul homme ou d’un groupe restreint qui en use de manière discré­­tion­­naire TLFi, via le… Pour­suivre la lecture de Une dicta­­ture ?

La véra­cité du récit

Quand vous écri­­vez à propos d’un fait vécu, il y a le contexte tel que vous l’avez vécu, l’in­­ten­­tion que vous aviez dans ce contexte, le contexte perçu par votre inter­­­lo­­cu­­teur, l’in­­ten­­tion perçue par votre inter­­­lo­­cu­­teur dans ce contexte, comment votre inter­­­lo­­cu­­teur l’in­­ter­­prète, sa propre inten­­tion, ce qu’il veut en dire, ce qu’il en dit,… Pour­suivre la lecture de La véra­­cité du récit

Ce soir je porte le deuil

Non, personne n’est mort, ou plutôt si mais pas dans mes proches. En bon privi­­lé­­gié, j’ai le loisir de me préoc­­cu­­per de choses qui semblent plus imma­­té­­rielles. Cela dit ça risque de ne pas être imma­­té­­riel si long­­temps. Les consé­quences de tout ça sont tout ce qu’il y a de plus concret. Aujourd’­­hui la Hongrie… Pour­suivre la lecture de Ce soir je porte le deuil

Verba­lisé (parce que)

Préam­­bule : J’in­­clus dans cet inven­­taire des PV arbi­­traires ou abusifs, mora­­le­­ment ou léga­­le­­ment. Au delà de la subjec­­ti­­vité dans l’ap­­pré­­cia­­tion, ce n’est qu’une collec­­tion de liens publics, qui ne se veut même pas exhaus­­tive. Je me contente d’évi­­ter ce qui me parait contes­­table ou liti­­gieux. Mes critères de base sont soit une cita­­tion dans la… Pour­suivre la lecture de Verba­­lisé (parce que)

Publié le
Catégorisé comme Police

117 milliards d’eu­ros

— La fortune de Bernard Arnault est esti­­mée à 117 milliards. Vous vous rendez compte de combien ça fait ? Ça permet de redis­­tri­­buer […] euros à […] pendant […] ans ! — Ça n’est pas compa­­rable ! Ça ne permet pas de manger. On ne mange pas des actions ! Diable ! Bien sûr que ça se compare. C’est… Pour­suivre la lecture de 117 milliards d’eu­­ros