Catégories
Inclassable

Les maux ne s’an­nulent pas entre eux, ils s’ad­di­tionnent

Répé­tez après moi :

Il ne sert à rien de compa­rer les violences. Les unes ne justi­fient jamais celles des autres. Les violences ne s’an­nulent pas l’une l’autre, elle s’ad­di­tionnent.

Ça fonc­tionne avec n’im­porte quels préju­dices, n’im­porte quelles actions malveillantes, n’im­porte quelles trahi­sons, …

Les maux ne s’an­nulent pas les uns les autres, ils s’ad­di­tionnent entre eux.

Catégories
Geek Humeur Hygiène numérique Inclassable Marketing Vie personnelle Vie privée

Luttons contre les moulins

J’aime bien les combats impos­sibles.

Alors en ce moment je prends choi­sis chaque jour un SPAM reçu, si possible un d’une société connue et sérieuse, et je demande accès aux infor­ma­tions qu’ils ont sur moi, à l’ori­gine de ces infor­ma­tions, et la preuve du consen­te­ment pour m’en­voyer leur cour­rier.

Je prends donc l’email de SPAM et je réponds dessus. Ça me donne l’adresse de retour mais en géné­ral elle ne mène à rien ou ne sera pas lue. J’ajoute l’adresse de contact sur je trouve sur le site web, et s’il y en a une l’adresse de contact pour les demandes sur les données person­nelles. S’il m’en manque une, j’ajoute aussi contact@ qui existe très souvent

En géné­ral ça passe par des pres­ta­taires. Dans le meilleur des cas le fichier est le leur et c’est un tiers qui fait l’en­voi et le routage, et qui a donc accès aux données. Si c’est du SPAM c’est que juste­ment je n’ai jamais donné mon accord, et souvent ils utilisent un fichier d’un tiers. Parfois c’est même un tiers qui fait la pros­pec­tion à leur place et est réméré à l’ap­port de clien­tèle donc ils ne savent même pas ce que ça se passe ainsi.

Si j’ar­rive à voir mention du pres­ta­taire ou de loueur de fichier, je fais les mêmes opéra­tions : L’adresse de contact ou service client, celle du RGPD s’il y en a une, et contact@. On y fait parfois mention en bas de l’email, ou on en voit les domaine dans les URLs des liens avant redi­rec­tion. Parfois il faut cher­cher un peu, d’au­tant que souvent les domaines direc­te­ment visibles ne sont que des façades vides et il faut trou­ver la vraie société derrière le nom commer­cial.

Enfin, quand j’ai ces diffé­rentes adresses, en géné­ral cinq ou six, je change le sujet. Si je garde le sujet de la news­let­ter, j’ai toutes les chances que le mail ne soit pas lu ou pas pris avec sérieux. J’ai choisi « Infor­ma­tions RGPD » pour allu­mer quelques lumières chez les gens, mais ça pour­rait être autre chose.

Enfin l’email :

Bonjour,

En appli­ca­tion de l’ar­ticle 15 du Règle­ment géné­ral sur la protec­tion des données (RGPD) je souhai­te­rai avoir copie de l’en­semble des données (*) me concer­nant dans vos fichiers, les fichiers de vos pres­ta­taires.

Pour cela vous pouvez opérer une recherche à partir de l’adresse email que vous avez utilisé: [email xxxxxx@xxxxx]

Si vous ne déte­nez pas direc­te­ment ces données mais êtes passés par un pres­ta­taire qui opère un fichier en propre, merci de lui trans­mettre cette requête au titre du RGPD.

Par la même occa­sion, je vous demande d’y joindre l’ori­gine de la collecte de ces infor­ma­tions ainsi que la source de mon consen­te­ment pour la récep­tion de ces cour­riers publi­ci­taires par email. En cas de diffi­cul­tés, je vous deman­de­rai de me mettre en contact avec votre délé­gué à la protec­tion des données (DPO).

Enfin, je vous deman­de­rai de faire suivre cette demande d’in­for­ma­tion à tout pres­ta­taire, parte­naire ou client avec lesquels vous auriez pu parta­ger les données mention­nées au premier para­graphe.

Je vous remer­cie de me faire parve­nir votre réponse dans les meilleurs délais et au plus tard dans un délai d’un mois à comp­ter de la récep­tion de ma demande (article 12.3 du RGPD).


Cordia­le­ment,
— 
[Prénom Nom]

Je laisse le SPAM initial en cita­tion en dessous histoire d’avoir une réfé­rence et qu’on ne puisse pas me dire « ce n’est pas nous » ou « on n’a rien ».

Autre astuce : Ne *pas* deman­der la suppres­sion des données. Pas à cette étape, sinon les petits malins ou ceux qui liront trop vite suppri­me­ront les données ou l’abon­ne­ment à la liste de diffu­sion et pour­ront ensuite dire « ah ben on ne peut pas vous donner plus d’in­for­ma­tions, c’est supprimé désor­mais ».

Note : On me signale aussi la version d’Ae­ris, plus formelle.

Catégories
Inclassable

[Inkto­ber] 9– Précieux

Couleur #CC9933 — Police Maratre
Catégories
Inclassable

[Inkto­ber] 8– La star

Couleur #000000 — Police Apple Gara­mond
Catégories
Inclassable

[Inkto­ber] 7– Fourbu

Couleur #333333 — Police a bebe­dera

Catégories
Inclassable

[Inkto­ber] 6– Sali­ver

Couleur #CCFFFF – Police Advert
Catégories
Inclassable

[Inkto­ber] 5. Poulet

Couleur #CC6600 — Police Kids Play
Catégories
Inclassable

[Inkto­ber] 4. Incan­ta­tion

Couleur #FFCC33 — Police Brooke Smith Script
Catégories
Inclassable Uncategorized

[Inkto­ber] 3. rôti

Couleur #996600 — Police Yaci­miento
Catégories
Inclassable Uncategorized

[Inkto­ber] 2. Tranquille

Couleur #66CCCC — Police Dream Only