Le baro­mètre des salaires 2015 dévoile ses résul­tats


Rien de très éton­nant ni nouveau mais tout de même inté­res­sant :

  • une année d’ex­pé­rience corres­pond en moyenne à 3 à 5% de salaire en plus
  • la rému­né­ra­tion variable conti­nue d’être assez rare dans nos métiers
  • on recrute hommes et femmes globa­le­ment au même salaire mais les augmen­ta­tions ne suivent pas le même rythme, pour arri­ver à 20% de diffé­rence dans la dernière tranche d’ex­pé­rience
  • les rému­né­ra­tions en Île de France sont 20% plus hautes que dans le reste de la France.

Je comprends tout à fait l’ori­gine de cette dernière donnée mais sa perti­nence m’in­ter­roge.

Pourquoi l’en­tre­prise dépen­se­rait plus pour des infor­ma­ti­ciens sur Paris plutôt qu’en région alors qu’ils vont produire la même chose ? Ou vu de l’autre côté, pourquoi paie­rait-on moins un infor­ma­ti­cien hors Île de France alors qu’en plus les locaux et l’en­ca­dre­ment y coûtent moins cher  pour l’en­tre­prise ?

Si on consi­dère que c’est unique­ment l’en­tre­prise qui est légi­time à payer le moins possible, pourquoi donc est-ce qu’on conti­nue à tout concen­trer sur Paris ? Je ne vois pas la logique dans tout cela.

Des entre­prises qui viennent de Paris et qui décident de migrer en région sans en chan­ger les salaires risquent d’avoir un avan­tage compé­ti­tif signi­fi­ca­tif tout en descen­dant leurs coûts (pas sur le salaire, mais sur les locaux, les négo­cia­tions annuelles, les coûts de recru­te­ments…)

Atten­tion quand vous faites des filtres assez sélec­tifs, la base de réponses reste assez limi­tée.

, ,

2 réponses à “Le baro­mètre des salaires 2015 dévoile ses résul­tats”

  1. Ça dépend de ce que tu entends par « la même chose ». Dans la prestation, par exemple, tu ne factures pas le conseil au même pris en Province et à Paris. L’offre et la demande, tout ça… Du coup, la valeur du travail (le salaire), n’est pas la même.

    En revanche, sur un travail de développement en régie, le code a la même valeur, qu’il soit produit à Paris ou en Province, donc ça ne me choquerait pas qu’il soit rémunéré de la même manière.

    Malheureusement, la notion de salaire a progressivement muté de la rémunération du travail au plus petit dénominateur commun entre le besoin de l’entreprise de dégager des bénéfices et celui du salarié de vivre avec le bon niveau de vie. En somme, on est passé d’un salaire à une indemnisation…

    • C’est vrai que je pense d’abord à une entreprise « utilisateur final » et pas à un prestataire. Cela dit tout est lié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.