Réen­ga­gez-vous, vite, Free Mobile arrive


On le sait, les opéra­teurs télé­pho­niques n’ont pas toujours été très clairs vis à vis des durées d’en­ga­ge­ment. Sous prétexte de vous offrir un cadeau fidé­lité, voilà qu’on vous réen­gage pour douze mois. Bien entendu on ne vous offre pas de nouveau mobile et si vous faites les comptes ça veut dire que votre cadeau vous fait payer encore plus cher vos minutes de commu­ni­ca­tions qu’a­vant.

Tout ça s’est accé­léré avec les annonces de Free Mobile. On ne sait pas encore ce que ça sera, mais on nous promet du peu cher (ce qui n’est pas très diffi­cile si on ne finance pas le mobile, mais qui est inté­res­sant quand même).

La rumeur voudrait que les opéra­teurs rappellent tous leurs clients pour les faire se réen­ga­ger au plus vite. Force est de consta­ter que c’est assez vrai dans mon entou­rage.

J’ai plusieurs fois coupé court rapi­de­ment à ces propo­si­tions de mon opéra­teur mais dimanche il était un peu plus insis­tant. Suffi­sam­ment insis­tant pour vrai­ment me fâcher.

Je veux faire le point sur votre consom­ma­tion

Il m’ap­pelle, me propose un point sur ma consom­ma­tion mais en fait n’a aucune infor­ma­tion sur ma dite consom­ma­tion, au point qu’il doit me deman­der combien j’uti­lise de minutes et de SMS. Je décline. Vu son manque de donnée, il est simple­ment de mauvaise foi avec cette accroche.

Il insiste (grrr) en me disant que c’est en fait pour une offre promo­tion­nelle. J’adore : Il ne sait pas ce que je consomme mais savait déjà ce qu’il allait me propo­ser sous prétexte de conseil adapté à mon usage. C’est malhon­nête et je regrette de ne pas avoir enre­gis­tré.

Je décline après avoir eu la confir­ma­tion que c’est un réen­ga­ge­ment qu’il me propose. Je pousse même le vice à lui dire que j’irai peut être côté Free Mobile. Si ça peut leur montrer qu’il y a une vraie demande pour chan­ger le marché, ça ne sera pas perdu.

Et là surprise : On me répond « vous savez, Free Mobile ce sera plus cher ». Bon, je ne sais pas à combien seront les offres Free Mobile, mais payant plus de 60 € par mois chez Orange, et vue les prises de posi­tion de tout le monde (autant de Free que sur l’offre que mon opéra­teur a monté spéci­fique­ment pour contrer Free), il est juste inima­gi­nable que ce soit plus cher. Même en comp­tant la subven­tion du télé­phone, ça reste peu probable.

Faire le ménage chez les opéra­teurs

Vu l’ac­croche et sa propo­si­tion, je range ça sous le chapeau « procédé malhon­nête et proba­ble­ment illé­gal de désin­for­ma­tion ». Orange n’en est visi­ble­ment pas au niveau des rumeurs sur SFR, mais il est vrai­ment temps de faire le ménage dans les pratiques des uns et des autres.

Je ne compte pas sur Free Mobile pour faire le ménage. Free est loin d’être un cheva­lier blanc. Par contre ils pour­ront déjà chan­ger deux ou trois fonc­tion­ne­ments anor­maux du marché et en parti­cu­lier la durée d’en­ga­ge­ment et la subven­tion à l’achat du mobile inté­grée au forfait.

J’at­tends en fait surtout une moti­va­tion de mes dépu­tés ou de l’ACERP :

  • La disso­cia­tion de l’abon­ne­ment et de l’éta­le­ment du paie­ment du mobile (avec la distinc­tion sur la facture et la capa­cité de ne prendre qu’un des deux)
  • La limi­ta­tion à 12 mois des durées d’en­ga­ge­ment (quitte à faire courir le rembour­se­ment du mobile sur plus long­temps)

Rien n’im­pose ou même ne justi­fie l’ab­sence de trans­pa­rence sur la subven­tion du télé­phone. Je déteste d’ailleurs le terme de subven­tion puisqu’il s’agit ni plus ni moins que d’un crédit caché : personne ne paye à ma place.

Rien ne justi­fie la fusion de ce crédit et de l’abon­ne­ment, obli­geant à payer un nouveau mobile coutant plusieurs centaines d’eu­ros tous les 12 à 24 mois. Bon, le renou­vel­le­ment de télé­phone n’est pas une obli­ga­tion mais comme vous paie­rez de toutes façons la surtaxe inté­grée au forfait, autant l’uti­li­ser. Jusqu’à peu les offres sans mobiles étaient exagé­ré­ment suréva­luées pour faire perdu­rer le système.

Enfin, ce d’au­tant plus si le paie­ment du mobile et le forfait sont distincts, rien ne vient appuyer des durées d’en­ga­ge­ments de plus de quelques mois. Un enga­ge­ment de 12 mois pour rattra­per l’in­ves­tis­se­ment de contrac­tua­li­sa­tion en boutique et d’ou­ver­ture de ligne est plus que suffi­sant.


5 réponses à “Réen­ga­gez-vous, vite, Free Mobile arrive”

  1. Ma sœur s’est réengagée expressément pour 12 mois chez Orange en prenant un nouveau téléphone (ce qui représente un surcoût de 6 euros par mois).

    Le lendemain, même pas 24 heures plus tard, l’opérateur l’a appelée pour lui proposer « 60 minutes gratuites » par mois.
    Bien sûr, on apprend très vite que cette offre l’engagerait pour 12 mois de plus, et sans changement de tarif.
    Ah elles sont belles les « 60 minutes gratuites » à 6 euros par mois ! Bravo Orange !

  2. Ils jouent sur la crédulité des gens. Avec leurs 70 offres pour permettre de téléphoner, les gens sont perdus. Et ce depuis dès le début : marketeux inside. Je regrette, non pas le monopole, mais l’ère de france télécom où leurs tarifs à l consommation, étaient clairs. Free risque de miser sur le tout illimité, très bien, mais j’aurais préféré, la facturation à la seconde pour tous, sans forfait, sans engagement, sans répondeur automatique imposé, sans crédit maquillé pour un nouveau terminal, sans 70 offres incompréhensibles, sans temps d’appel imposé, sans etc. : Bref, une offre honnête et claire. Ces gens là sont des es*rocs car ils jouent sans cesse avec l’ignorance des gens…

    • Pour ceux qui achètent un téléphone à 500 € par an et qui n’ont pas les moyens de le payer comptant, ça risque d’être plus cher.

      Pour ceux qui vivent avec leurs moyens (capacité à payer comptant ou amortissement du téléphone sur 3 ans au moins) ça risque bien d’être moins cher que les forfaits avec « subvention » intégrée, même en comptant le coût du crédit (vous pensez bien que vos opérateurs vous facturent eux aussi ce coût d’une manière ou d’une autre, ils ont pris en compte le décalage de trésorerie dans leur modèle)

      Dans tous les cas on gagne effectivement en transparence et ça ça ne peut mener qu’à un « mieux » sur le long terme. C’est cette transparence le plus important pour moi (ça forcera le reste de toutes façons)

  3. Je fais partie des victimes de cette arnaque, car il n’y a pas d’autres mots. C’est ni plus ni moins de la vente forcée, car contrairement à vous, on ne m’a pas du tout informé du réengagement.
    En fait je n’y ai pas du tout pensé, c’est un pote qui m’a mis la puce à l’oreille, j’ai scruté mon compte et je me suis effectivement rendu compte que j’étais engagé jusqu’en décembre 2012 alors que je n’avais plus aucun engagement !!
    J’ai donc passé une partie de mon samedi a chercher des infos, a joindre la bonne hotline qui pourrait m’aider et faire valoir mon droit de rétractation, c’est bien le minimum.
    J’ai obtenu un rendez-vous pour demain matin, un conseiller doit me rappeler pour me supprimer cette option. Enfin l’option je m’en fiche en fait, je veux surtout qu’il me supprime ce p****n de réengagement.
    Je les déteste !! (et je reste poli).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.