Les liseuses recommandées – hiver 2015–2016

Vous pensez passer au livre numérique et cherchez une liseuse ? Voici les deux modèles que je recommande :

Ma préférée est la Kobo Glo HD. Elle a le meilleur écran du marché pour le prix du moyen de gamme d’hier (130 €). Je préférerais que ce ne soit pas une Kobo parce que la politique de DRM n’est pas parfaite, mais ça reste un appareil globalement ouvert et de très bonne qualité. On trouve des liseuses plus chères, mais elles sont généralement moins bien.

À 10 € de moins on trouve la TEA Touch Lux 3 de Pocketbook. La résolution d’écran est plus faible mais on reste sur la technologie Carta HD. On gagne des boutons physiques et une chaîne ebook qui se veut vraiment ouverte, notamment avec un port micro-SD et l’utilisation de DRM légers quand l’éditeur le permet.

* * *

Pour un peu moins cher on trouve – dans mon ordre de préférence – la Pocketbook Touch Lux 2, la Kobo Aura 6″ et la Cybook Odyssey Frontlight 2. Toutes trois sont dans la même gamme, à 99 € avec l’ éclairage et un écran Pearl HD (un peu moins bon que celui de la Touch Lux 3). Il y a aussi la Cybook Muse Frontlight de Bookeen, mais à 10 € de plus.

Je conseille quand même une des deux recommandées tout en haut : L’appareil devrait durer plus de deux ans, bien plus si vous êtes soigneux et que vous ne cédez pas à la tentation du renouvellement. On y passe littéralement des heures et des heures. Pas certain que les 20 € de gagnés soient vraiment pertinents dans ce cadre, mais ces différentes liseuses restent des choix sûrs si vous êtes réellement serrés en budget.

En dessous de 99 €, par contre, vous faites clairement de mauvaises économies. À chaque fois que j’entends l’histoire d’une liseuse qui finit par rester sur l’étagère, c’est un modèle sous la barre des 99 €. La réciproque est aussi vraie : À chaque fois elles finissent par rester sur l’étagère. Je n’ai aucune exception en tête, vraiment. Autant ne rien acheter.

* * *

On trouve aussi des grand formats 8″ mais les retours que j’ai eu en utilisation réelle ne sont bons ni sur la durabilité ni sur le côté pratique du format (poids, taille).

La 6.8″ de la Kobo Aura H2O est sympathique mais la Glo HD reste une meilleure qualité de lecture pour moins cher. La faible différence de taille ne me semble pas assez significative pour en faire un vrai avantage. Elle n’aura de sens que pour ceux qui ont vraiment envie de l’étanchéité (et là c’est le seul modèle que je conseille).

L’éclairage vaut vraiment d’y mettre quelques euros, autant pour l’augmentation de contraste ressenti que pour lire le soir dans le lit sans déranger son conjoint. Ce mode d’éclairage et son intensité n’ont vraiment rien à voir avec ceux d’une tablette ou d’un smartphone. Il ne fatiguera pas les yeux et ne vous tiendra pas plus éveillé qu’une lampe de chevet.

La différence entre un écran simple et un écran Pearl HD ne se verra pas du premier coup d’œil sur un présentoir de démonstration mais il se sent vraiment à l’usage. Un mauvais écran ne vaudra jamais le coup, quel que soit le prix auquel vous le trouverez : Vous ne lirez pas dessus plus d’un an.

Quant aux autres marques que celles citées jusqu’à présent vous pourriez avoir de bonnes surprises, mais vous risquez surtout d’être déçus.

Vous trouverez certainement plein de raisons de vouloir telle ou telle liseuse, mais rappelez-vous : En pratique, quand il s’agit de lire, seules la qualité de lecture de l’écran et l’ouverture de l’écosystème ont vraiment un sens. Le reste est du registre de l’accessoire.

* * *

Et les Kindle ? même réponse que d’habitude :

Le problème est que c’est un appareil fermé dans un écosystème fermé. Ce que vous y achetez y restera, totalement assujetti à la volonté d’Amazon : S’ils ferment votre compte vous l’avez dans l’os. Si vous changez de pays, même chose. Si vous voulez passer à une liseuse autre que Kindle, même chose. Vous aurez à abandonner tous vos achats, et plus longtemps vous y resterez plus vous aurez à abandonner.

Si demain ils deviennent simplement plus chers ou moins bons que la concurrence, vous serez coincés. Et si demain ils se fâchent plus fort qu’hier avec Hachette, c’est un tiers des livres français que vous ne trouverez plus dans le catalogue. Si demain, comme Sony, ils décident de ne plus faire de livre numérique, là c’est la catastrophe potentielle.

Il y a possibilité de convertir les livres mais seuls quelques rares parmi les plus geeks d’entre vous continueront à le faire au jour le jour plutôt que de profiter de tous les avantages de l’écosystème interne. Et même alors, ça ne concerne que les livres sans DRM, c’est à dire très peu voire aucune des nouveautés les plus vendues.

Bien entendu, s’ils changent de format, vous êtes dépendants de l’hypothétique développement d’un nouveau convertisseur de la part de la communauté, sans aide et contre la volonté d’Amazon. On me souffle dans l’oreillette que c’est justement ce qu’il est en train de se passer cette semaine. Oups…

Bref, pas de Kindle tant qu’ils ne s’ouvrent pas plus. La pérennité n’est pas tip top.

* * *

Enfin, mais pas le moins important : Fuyez les tablettes LCD si c’est pour lire autre chose que des bandes dessinées et des livres techniques.

Le poids, le rétroéclairage puissant direct dans les yeux, l’autonomie ridicule par rapport à une liseuse… Vous seriez dégoutés du numérique sans en avoir gouté les avantages.

34 réponses sur “Les liseuses recommandées – hiver 2015–2016”

  1. Bonjour Eric,

    Je vous remercie pour ces recommandations et plus globalement pour les articles de votre blog.

    J’ai vu que l’année passée vous aviez beaucoup apprécié le Pocketbook sense avec sa couverture Kenzo. Même s’il n’est plus disponible en quantité, j’ai vu sur Amazon une boutique le proposant au prix de 165 euros environ.

    Pensez vous que cela pourrait constituer un bon achat ? Comparativement au Tea Touch Lux 3 ?
    J’ai décidé d’écarter les kobo et kindle de mes choix. Merci par avance de votre aide.

    1. La Sense Kenzo à 150€ était parfaite pour un cadeau de Noël. Le surcoût par rapport au modèle de base était justifié par le design, ma couverture et la griffe.
      Hors cadeau ça devenait discutable, suivant combien importe à chacun le côté design.

      Aujourd’hui à 50 plus cher qu’une Touch Lux 3 qui elle a un écran Carta à meilleur contraste… Je vois moins la pertinence. La Touch Lux 3 aura un meilleur écran, ce qui est le plus important, pour moins cher.

      Maintenant si c’est un coup de coeur… Ça reste une bonne liseuse de base.

      Si tu exclus Kobo et Kindle, en haut de gamme il ne reste que la Pocketbook ultra. Tu la trouves à 150€ couverture incluse, ce qui n’est pas une mauvaise offre si tu achètes une couverture en plus habituellement. Elle a un écran Carta. Seule la Kobo Glo HD fait mieux.

      http://aldus2006.typepad.fr/mon_weblog/2015/10/decitre-la-nouvelle-ultra-tea-est-disponible.html

  2. Je te remercie pour ta réponse.

    Je vais donc finalement opter pour le Tea Touch Lux 3 ou Tea Utra. Je vais attendre de voir le test du tea Ultra avec la couverture intégrée car je me rappelle que Aldus avait été un peu déçu de l’Ultra sorti il y a un an environ. Je suis dubitatif sur la présence de caméra, d’appareil photo sur cette liseuse ça fait trop gadget.

    1. Clairement l’appareil photo ne sert à rien. Ils ont tenté des choses sur un marché très conventionnel, ce qui est osé et je les en félicite. Maintenant le résultat c’est que c’était un coup dans l’eau.

      La différence avec la TL3 c’est la couverture intégrée (plus sympa qu’une couverture TL3, et au final pour pas tellement plus cher que le couple TL3 + couverture) et le design (plus fine, plus légère, et monobloc donc potentiellement moins fragile). Elle a aussi plus de RAM, mais je ne suis pas certain que ça change vraiment quelque chose au jour le jour

      1. Merci pour toutes ces précisions Eric.
        Je vais m’orienter vers le Tea Touch Lux 3 en plus j’aime bien la présence de boutons physiques. Je ne suis pas pour le tout tactile.

          1. Alors je réponds quand même moi aussi :)

            ça donne à réfléchir ! En plus, j’ai vu les images de l’Ultra sur le site Cultura c’est vraiment très beau avec la couverture intégrée très classe.

            Je vais attendre un peu de voir les tests sur l’Ultra Tea. Je me rappelle qu’Aldus fondait beaucoup d’espoir sur l’amélioration du modèle Ultra avec la collaboration de Tea.

    2. Bonjour, comme Alain, je suis en attente de ce test, j’hésite également entre les deux liseuses qui sont la Pocketbook Touch 3 et l Ultra Tea qui vient de sortir?
      La seule chose perso qui me laisse sceptique, c’est le fait que j’aime les boutons apparents comme sur la Touch et je ne vois pas où ils figurent sur Ultra Tea et comme j’en ai eu sans boutons apparents comme la kobo je n’ai pas aimé du tout.
      Jusqu’à présent seule Sony T2 et la Touch 2 m’ont donné satisfaction. Kobo H2O m’a déçue fortement.

      1. Les boutons on en a sur les côtés arrières pour les changements de page:

        Et si ça n’a pas changé depuis la version précédente de l’ultra, la zone noire en bas contient des boutons physiques classiques. Il s’agit d’une couche plastique souple qui masque des boutons. Le noir est profond et les boutons ne ressortent pas si ce n’est un petit picot pour sentir l’emplacement, donc ça ne se voit pas sur les photo presse mais ils sont bien là. Ci-dessous une photo où l’éclairage a été forcé pour voir tout ça (c’est le modèle précédent mais à ma connaissance ça n’a pas changé) :

    3. Bonjour

      Ayant la touch Lux 2 depuis 1 an, je vous confirme que cette marque de liseuse est quasi parfaite à mon goût. N’hésitez donc pas pour la touch Lux 3 !! Fluidité , ergonomie, éclairage, poids, écran …. Tout est très bien pensé et elle vaut largement les Kindle ou kobo dont on vente des mérites pas toujours convaincants !!

  3. Une question à tous ceux qui possèdent le pack pocketbook Tea Ultra avec housse : comment est fixée la housse sur la liseuse, est-ce le même système que pour la Sense Kenzo, à savoir « collée au dos de la liseuse, ou bien c’est le système où la liseuse s’emboîte dans la housse en clipsant les 4 coins de la liseuse ?

  4. Bonjour,

    En vous remerciant pour vos conseils d’achat sur cet article, j’aimerai vous poser une question sur les différences entre le modèle Reader Touch Lux 3 présent sur la boutique de Pocketook et celui Tea Touch Lux 3 disponible chez des libraires. Quel est pour vous le meilleur choix entre ces deux modèles ? Merci par avance de votre aide.

    1. * La librairie intégrée à la liseuse dépend de là où vous l’achetez. Il y a au moins des liseuses labelisées « TEA » (Decitre, Cultura, Système U, des libraires indépendants) et d’autres « Reader » (je pense essentiellement des affiliés ePagine). Le catalogue devrait être similaire aujourd’hui, les différences jouent sur l’ergonomie et le libraire à qui vous voulez confier vos achats.

      * TEA a un partenariat fort avec Pocketbook depuis un moment. À l’époque nous réalisions une traduction française manuelle plus sérieuse (l’originale était automatique, avec parfois des choses rigolotes mais pas très compréhensibles). Je crois que ces traductions ont été reversées pour qu’elles profitent à tous mais je ne peux l’assurer. Il est possible qu’il reste des différences à ce niveau.

      * L’objectif de TEA est de créer un écosystème et une expérience intégrée. Vous aurez donc toutes les fonctions de l’original, mais en plus une synchronisation avec votre libraire, des DRM léger quand cela est possible pour vous passer d’Adobe, un compte client unifié, etc.

      * En échange, vu qu’il y a un travail réalisé, il y a parfois du retard sur les grosses mises à jour majeures, qui peuvent peut-être arriver plus rapidement sur les modèles « Reader » que sur les modèles « TEA ».

      * Le matériel et le coeur du logiciel (lecture, interface général) sont les mêmes aujourd’hui à ma connaissance dans les deux cas

      J’ai tendance à conseiller les TEA, parce que je connais les équipes qui travaillent dessus, que je sais ce qu’elles ajoutent ou ce qu’elles veulent ajouter, et c’est positif. Après j’ai été partie prenante de l’aventure TEA, donc ça joue forcément et je ne prétends pas être le plus objectif là dessus, mais je crois sérieusement que ça n’apporte que du bénéfique.

  5. bon ben je relance le débat aujourd’hui en mars 2016 … j’en veux une a tout prix ! mais je suis complètement perdue
    au secours
    a l’aide !
    please

      1. Bonjour c’est a dire la liseuse teau ou la tea ultra? jai vu que sur l’ultra l’ecran la couleur etait moins blanche, plutot jaunie.
        Je voudrais acquerir une liseuse mais il y en a tellement que j’hesite
        Merci

        1. Plutôt la TEA Touch Lux 3.

          La Ultra est sympa mais plus chère sans que ça n’apporte vraiment de confort supplémentaire.

          La couleur de l’éclairage est une question de gout. Les constructeurs cherchent souvent à retirer le bleu qui tient éveillé le soir. Parfois du coup ça rend un peu jaune. C’est vrai aussi d’une bonne lampe de chevet qui rendra jaune et pas blanc. Ca se voit sur la liseuse parce qu’on compare avec un environnement autour qui n’est pas aussi jaune, alors qu’une lampe de chevet éclaire aussi l’environnement en jaune donc ça ne se remarque pas (l’oeil compense de lui même ce qu’on perçoit comme « blanc », même si au final c’est jaunatre)

  6. Bonjour,
    Auriez vous une à l’inverse une liste de 2 ou 3 liseuses à éviter, c’est-à-dire pour lesquelles la kobo glo HD et la TEA Touch Lux 3 ou un autre modèle sont manifestement de meilleures alternatives ? C’est pour intégrer dans les recommandations de Le Même en Mieux (cette page sera citée et linkée comme source évidemment).
    Cordialement,
    Maarten

    1. Pas vraiment. Sur cette gamme de prix (100 – 150€) TEA, Kobo, Bookeen sont toutes correctes de bonne qualité. Les seules que je déconseille totalement sont les Kindle, et c’est uniquement à cause du format propriétaire et de l’environnement clos – leurs matériels sont aussi de très bonne qualité.

      S’il faut ajouter, les premiers prix en dessous des 90€ valent rarement le coût. Ils ont souvent de plus mauvais écrans (et c’est vraiment le seul point sur lequel il ne faut pas rogner) ou n’intègrent pas le sur-éclairage (on peut dire que ce n’est pas indispensable mais on regrettera de ne pas avoir payé quelques euros de plus)

  7. Bonjour Eric, j’hésite entre ces trois modèles à savoir la kobo glo hd, la tea touch Lux 3 et la cybook muse frontlight.
    Je recherche en dehors de la fiabilité bien sur, un excellent affichage ( contraste), une homogénéité au niveau de l’éclairage ( pas de halo, clouding), des touches physique pour pouvoir tourner les pages et si possible un écran lisse sans rebord. Quelle est selon vous celle qui se rapproche le plus de mes critères? Merci d’avance pour votre réponse :)

    1. Côté écran le choix est vite fait : C’est la Kobo Glo HD. Les deux autres ont une génération de retard.

      Côté boutons physique, à l’inverse, ce sont les deux autres. Avoir des boutons physiques est rassurant mais j’ai tendance à modérer ce critère au fur et à mesure du temps. Il est important pour les gens peu habitués aux appareils tactiles mais pour les autres l’écran tactile est au final aussi efficace et fait vite oublier les boutons. Si vraiment c’est ton critère premier, j’ai plutôt tendance à conseiller la Cybook Muse Frontlight. Les boutons de changement de page sur les bords sont plus pertinents que ceux en bas de boitier de la Touch Lux.

      Côté écran sans rebords, je t’incite à ne pas en faire un critère. Les dalles sans bord sont jolies mais ça a finalement plus de défauts que d’avantages :
      – On tient un livre et une liseuse un peu différemment d’une tablette ou d’un smartphone. Je me suis retrouvé à déclencher des touches tactiles sur l’écran sans le vouloir alors que ça ne m’arrive jamais sur smartphone.
      – Je n’ai pas de mesure exactes mais certains trouvent que les dalles en verre sans bord ont plus de reflets que les écrans mat des boitiers classiques. Aussi gênant : ça prend les traces de doigts qu’on ne perçoit qu’à peine sur un écran mat classique. Dommage d’amener les défauts des smartphones sur des liseuses qui en étaient dépourvus jusqu’à présent
      – Là c’est uniquement du ressenti mais en imposant un assemblage plus fin tout en maintenant un bas prix, la qualité risque de baisser et la fragilité augmenter. On n’est pas aux prix qui permettent d’avoir les finitions d’une tablette ou d’un smartphone.

      Bref, ça va dépendre de quel critère est primordial pour toi. Sur tes trois critères j’ai tendance à personnellement privilégier l’écran. C’est ce qu’on utilise dans une liseuse, le reste n’est qu’accessoire.

      Si tu es prêt à attendre, TEA devrait forcément finir par diffuser la Touch HD. C’est plus ou moins l’évolution de la Touch Lux 3 mais avec le même écran que la Kobo Glo HD. S’ils ne loupent pas l’intégration, ça devrait cumuler les boutons physiques et le bon écran, et donc arriver en haut de ton classement : http://aldus2006.typepad.fr/mon_weblog/2016/08/pocketbook-touch-hd-pour-bient%C3%B4t.html
      Pas de date cependant.

      1. Bonsoir Eric, je te remercie encore une fois d’avoir pris le temps de me répondre ainsi que de la qualité de cette dernière. En te lisant, on s’aperçoit rapidement que tu maîtrises très bien le sujet. J’ai donc suivi tes conseils et fait l’acquisition de la kobo glo hd. Je suis bluffé de la qualité d’affichage ainsi que de l’uniformité de l’éclairage. Je suis heureux de cet achat d’autant plus que je suis tombé sur une belle affaire sur le bon coin. A 75 euros jamais utilisée, que demande le peuple? 😀 vive la lecture en numérique ! 😀

  8. Mon Kindle est cassé, après 5 ans de bons services rendus. Je reviens ici trouver son successeur.
    Tout est très clair, merci, j’ai une question qui reste.

    J’envoyais des articles mis en favoris (avec des services type Instapaper/Readability/Wallabag/etc.) sur mon Kindle, en renseignant l’adresse e-mail associée au service Kindle. Le service lui-même propose un paramètre « Kindle » à renseigner.
    Hormis via un transfert « manuel » d’articles exportés de mon portefeuille de favoris et transformés en format lisible par ma liseuse, saurais-tu s’il est possible de transférer des documents de manière régulière ? En mode push ?
    Est-ce lié au Store ? A l’environnement fermé qui se connecte sur mon Compte utilisateur et synchronise les documents ?
    Sinon j’imagine que je peux passer par une recette IFTTT ou une synchronisation entre un répertoire et la liseuse pour avoir mes articles sur la liseuse ?

    Qu’en penses-tu ?

    1. * Sur Kobo tu peux passer par Pocket, qui est intégré à la liseuse. Ça fonctionnera pour tout ce qui est page web, mais pas pour des pdf ou documents word.

      * Sur Pocketbook (TEA) tu as normalement un pocketbook sync (à vérifier qu’il n’a pas été désactivé sur les derniers firmware TEA) et la synchronisation Dropbox. Les deux sont faits pour des documents (html, word, pdf, epub). Ca sera à toi de transformer des pages web en fichiers pour les mettre au bon endroit (dropbox) ou les envoyer par email (pocketbook sync).
      Toujours sur Pocketbook (TEA), visiblement Pascal tente d’intégrer Wallabag de la même manière qu’on a Pocket sur les Kobo : https://twitter.com/nicosomb/status/780325672245981184

      * Sur Bookeen à ma connaissance tu n’as rien à disposition.

      Que ce soit pour Bookeen ou Kobo, contrairement à Kindle, les liseuses ne se connectent qu’épisodiquement sur Internet. Ce sera à toi de forcer la synchronisation.

  9. J’hésite entre la ultra et la touch lux 3, j’ai eu une kobo glo hd dans les mains et ai été déçu par la rapidité du système pour tourner les pages (sur des Epub sans DRM, sur le format KOBO semi propriétaire, c’est très satisfaisant par contre). La rapidité s’est avérée inférieure à la SONY PRS T3 que j’utilise avec plaisir sur le même fichier epub.
    J’espère retrouver la même rapidité sur la ultra ou la touch lux 3…je n’ai pas vu mention de ce genre de test. Pour l’écran la Ultra un peu jaunie me convient, étant habitué et totalement satisfait par la sony. Par contre il me semble que l’écran de la Ultra est plus solide. Mais je suis un peu refroidi par la fait que seule la touch lux 3 est cité dans les articles ou dans les palmarés, il est peu fait état de la Ultra, est ce dû à l’écran « pastel » ?

    1. Il n’y a plus de différence significative au niveau du tourné des pages entre les liseuses. Kobo n’est pas spécialement connu pour être plus mauvais que les anciennes Sony de ce point de vue. Quand il y a un livre qui met longtemps, c’est le plus souvent spécifique au livre et non à la liseuse.
      Je ne pense pas te donner de bon espoirs sur ce critère.

      Sur l’Ultra n’offre pas grand chose de particulier en plus et n’est plus toute récente. Aujourd’hui Decitre ou d’autres offrent une couverture dans le prix donc ça la ramène à un montant honnête mais elle fut plus chère que les autres pour une valeur ajoutée discutable. J’ai tendance à plutôt t’inciter à aller vers la classique touche lux 3. Tu as aussi plus de chances d’avoir un bon suivi des mises à jour.

      (Note: Pour le format spécifique kepub, il existe des modules Calibre pour transformer les fichiers de façon transparente si tu penses que c’est ça le problème)

      1. merci pour le conseil concernant la touch lux 3, je souhaite surtout emprunter les livres à la bibliothèque (expliquant la sony prêtée par la biblio que j’ai en main depuis 1 mois), et donc TEA me semble la plus adaptée compte tenue de son ouverture totale.

  10. Bonjour !
    Merci beaucoup pour les recommendations.
    J’hésite toujours entre la tea lux touch 3, la tea touch HD et la kobo aura 2.

    J’étais partie sur la tea lux touch 3 mais je viens de me rendre compte que la touch HD avait en plus l’audio. Est ce vraiment un plus ? Existe-il un programme qui lit directement le livre epub ?

    par avance merci !

    1. J’ai tendance à conseiller la Touch HD pour la meilleure résolution mais je ne l’ai pas eu dans les mains.
      L’audio ne servira vraiment à rien. Je ne connais personne qui s’en soit servi sérieusement plus de deux ou trois fois, surtout si vous avez un smartphone à côté (il saura mieux gérer l’audio, avec une interface plus pratique et des voix de vraiment meilleure qualité)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *