[Lecture] Tech Lead


Extraits de The Mana­ger’s Path, début du troi­sième chapitre

Dire qu’on peut progres­ser en carrière sans passer mana­ger devient quasi­ment un lieu commun dans notre métier et tant mieux. Il y a de l’es­pace à prendre au-delà du déve­lop­peur senior.

The idea that the tech lead role should auto­ma­ti­cally be given to the most expe­rien­ced engi­neer, the one who can handle the most complex features or who writes the best code, is a common miscon­cep­tion

This is a senior engi­nee­ring role, but it’s a mistake to tie the notion of tech lead to one that boils down to the best or most expe­rien­ced engi­neer on the team. You can’t lead without enga­ging other people, and people skills are what we’re asking the new tech lead to stretch, much more than pure tech­ni­cal exper­tise. Howe­ver, tech leads will be working on one major new tech­ni­cal skill: project mana­ge­ment.

J’ai parfois l’im­pres­sion d’en­fon­cer les portes ouvertes en disant que le lead n’a pas forcé­ment à être le déve­lop­peur le plus expé­ri­menté, celui avec les compé­tences tech­niques les plus poin­tues, ou celui avec la plus grande exper­tise tech­nique.

Présenté comme je l’ai fait, j’ai géné­ra­le­ment un accord assez facile mais le revers de la médaille est plus complexe : Mon para­graphe précé­dent n’im­plique pas que le rôle de lead est un rôle moins expert ou de moins haut niveau. Ça sous-entends qu’il faut remettre en cause la hiérar­chie mentale basée sur l’ex­per­tise tech­nique ou la somme des connais­sance tech­niques.

C’est vrai quand on parle de lead ou de mana­ge­ment mais c’est aussi vrai sur les grilles de progres­sion de contri­bu­tion indi­vi­duelle dès qu’on dépasse le niveau de déve­lop­peur senior.

I could be the tech lead, despite not being the most senior person, because I was willing and able to take on the respon­si­bi­li­ties of the role, while the rest of my team were more inter­es­ted in staying purely focu­sed on the soft­ware they were writing.

I had a few advan­tages. For one, I was more than just a good engi­neer. I was a good commu­ni­ca­tor. I could write clear docu­ments, I could give presen­ta­tions without melting down, and I could talk to people in different teams and different roles and explain what was going on. I was also good at prio­ri­ti­zing. I was eager to push work forward and decide what needed to be done next. Finally, I was willing to pick up the pieces and do what needed to be done to make progress

L’im­por­tant n’est pas de poin­ter l’ex­per­tise, de savoir que vous décou­pez mieux le code ou que vous faites moins d’er­reur d’ar­chi­tec­ture. L’im­por­tant est de savoir quel est l’im­pact que vous avez dans l’équipe.

Being a tech lead is an exer­cise in influen­cing without autho­rity.

Je parle habi­tuel­le­ment de rayon­ne­ment. Le terme est parfois compris comme « se rendre plus visible ». Ça compte mais il n’y a pas que ça.

Vous pouvez avoir un fort impact par votre seule exper­tise tech­nique. C’est possible mais diffi­cile, parce qu’il faudra une sacré exper­tise tech­nique pour justi­fier qu’elle vous fasse passer au niveau suivant. Il est probable que, même avec une exper­tise de pointe, les compé­tences humaines comme la commu­ni­ca­tion avec les autres, votre volonté à prendre des respon­sa­bi­li­tés ou la façon dont vous les gérez, ou encore votre propen­sion à faire gran­dir les personnes autour de vous, vous retienne d’avoir l’im­pact auquel vous préten­dez. Ce sont ces compé­tences là qui vont jouer le plus.

Howe­ver, this was not an easy sell to the other deve­lo­pers, who wanted to write fun new features

Tech lead is not the job for the person who wants the free­dom to focus deeply on the details of her own code. A tech lead who does this is not doing her job.

Il n’y a aucun mal à vouloir être juste un très bon déve­lop­peur, d’ac­cu­mu­ler de l’ex­pé­rience et de l’ex­per­tise. C’est bien­venu. C’est juste que ce qu’on demande à ceux qui veulent aller plus loin est plus que ça.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.