Joie des cabinets de recrutement

Copie quasi verbatim de ce que je viens d’envoyer aujourd’hui :

Bonjour,

J’avais eu des contacts pertinents par le passé avec [chargé de recrutement 1] et [chargé de recrutement 2] entre 2008 et 2010.

Depuis debut 2011 que vous êtes en charge, vous ne me transmettez que des offres qui ne cadrent aucunement avec mon type de poste et qui sont généralement au moins 30% en dessous du salaire que j’avais en 2008 quand je discutais avec [cabinet de recrutement] (étant entendu que depuis 2008 mes expériences et mes prétentions ont bien évidemment évolué).

Le constatant, je vous en ai fait la remarque dès mai 2011. N’ayant vu aucune amélioration, je vous ai demandé explicitement de me retirer de vos listes en novembre 2011. Toujours sans effet, je vous l’ai encore signalé en février de cette année.

Ne voyant aucune amélioration dans la qualification ni prise d’effet de mes demandes, je suis au regret de devoir faire deux requêtes plus formelles :

  1. Merci de me communiquer le numéro d’enregistrement CNIL de la base de profil dans laquelle je suis enregistré. Ceci est une requête légale au titre de la loi loi n°78–17 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés du 6 janvier 1978.
  2. Ensuite, au choix :
  • Soit faire en sorte en interne que mon dossier ne soit plus géré par [chargé de recrutement 3], ni qu’aucune sollicitation ne me soit envoyée de sa part.
  • Soit de retirer toute donnée nominative me concernant de vos registres (et pas uniquement de me désinscrire de vos sollicitations), puis de me confirmer cette suppression.

Je suis désolé d’en arriver là mais je ne vois de toutes façons pas comment établir la relation de confiance nécessaire à un recrutement dans le contexte qui m’est présenté actuellement, ni pour moi ni – et encore moins – pour vous recommander à mes relations en recherche d’emploi.

En vous remerciant d’avance pour la prise en compte,

Le pire étant que je ne suis plus en recherche depuis 2007 mais ça…

Sérieusement, c’est à me dissuader de faire appel à des recruteurs pour mes recherches en tant qu’employeur, et encore plus à faire suivre leurs offres à des gens biens.

C’est quoi vos expériences avec des cabinets de recrutement ? Vous en avez à conseiller des biens, pas trop chers, qui comprennent le web, qui savent qualifier des profils de bon niveau et pas taper au hasard ?

7 réponses sur “Joie des cabinets de recrutement”

  1. Je vous demanderai de ne pas faire de commentaire qui pointe du doigt nommément vos mauvaises expériences. Ça n’apporte de toutes façons pas grand chose et je préfère qu’on recommande les gens bien au lieu d’établir une longue liste inutile de gens inintéressants.

  2. En étant du côté « je reçois des mails de ‘cabinets' », je me retrouve assez bien dans ce que tu décris ; je reçois :
    * des offres PHP (bon, c’est un bon point)
    ** mais généralement en région parisienne (dommage, parce que des fois y’a des trucs qui pourraient être sympa sur le papier ; après, c’est un choix de mon côté : je le savais quand je suis (re)venu m’installer à Lyon)
    ** assez souvent en dessous de mon niveau d’XP/compétence et/ou en-dessous de ce que je peux espérer niveau poste et/ou salaire,
    * des offres .NET (j’ai pas « NET » dans mon CV, sauf dans le mot « intranet ») demandant des gars avec plusieurs années d’XP
    * des offres J2EE (j’ai « JAVA » dans mon CV dans le mot « javascript », et dans l’expression « Notions de Développement JAVA / Android ») demandant plusieurs années d’XP
    * des offres cherchant freelance.

    Pendant un moment (ça a duré de l’ordre d’un mois ou deux), je répondais systématiquement aux mails que je recevais, soit que je n’étais pas intéressé par la région parisienne, soit que je n’étais pas en recherche d’emploi (et pas non plus dans les mois suivants), que « merci de lire mon CV auquel vous affirmez avoir attaché grand intérêt » (j’ai eu un jour une réponse d’un recruteur présentant ses excuses, je n’en suis pas revenu), …
    Au bout d’un moment, vu que rien n’évoluait, j’ai fini par mettre un filtre qui classe tout ça dans un dossier que, globalement, j’ignore. En regardant rapidement ce qui est arrivé dans ce dossier ces dernières semaines, c’est du même genre.
    Au passage, je n’ai jamais compris comment j’étais arrivé dans leur base de données ; je n’ai pas le souvenir de m’être inscrit chez eux. Mais je n’ai pas cherché plus loin.

    Donc, d’un point de vue « récepteur des mails », ça ne donne pas particulièrement envie de faire confiance, que ce soit pour une éventuelle future recherche d’emploi… ni pour un éventuel futur recrutement.

  3. Je n’ai pas des masses d’expérience avec les cabinets du recrutement, mais il se trouve qu’on partage nos locaux avec NeoLynk et qu’on a testé leurs services pour une mission. Ils ont été très efficaces pour nous trouver des candidats avec un bon niveau dans des délais très serrés. C’est un peu juste pour se faire une opinion définitive, mais sur ce coup, on a été satisfait.

  4. Je confirme que côté employeur c’est une plaie pour ne plus recevoir les mails de certaines agences, ça frise le spam délibéré :/

    Ça fait des années qu’on a cessé de travailler avec des agences de recrutement. Payer une commission jusqu’à 20% du salaire pour un développeur qui n’est pas fondamentalement meilleur que ceux qu’on peut recevoir en direct, ça se justifie pas, je préfère garder cet argent dans les salaires initiaux ou révisions salariales :)

    Les recruteurs je pense que c’est bien pour des postes très spécifique où la recherche est difficile (compétence rare, profil international, expérience passée précise, combiné d’un peu tout ça, etc…).

    1. Ah ce moment, quel crédit apporter à des telles pratiques ?

      Sinon, j’ai vu en face, au premier PHP Tour Lille une de ces recruteuses, je lui ai montré sur mon smartphone le spam en quadruplet (comme un doublon, mais 4 fois) et miracle, je n’ai plus jamais rien reçu de cette entreprise durant quelques mois. J’imagine qu’ils scannent des Monster et achètent des bases de CV, qu’ils exploitent sans toujours vérifier les détails et les dates…

  5. En tant que recruté, je trouve effectivement qu’il faut faire attention à certaine agence de recrutement .
    Pour un candidat , je vous conseille d’être strict au maximum et non flexible aux propositions. Certaines agences vont vous brosser dans le sens du poil pour qu’aux final ça n’aboutisse pas et qu’on essaie de rejeté la faute sur vous . Je ne vous conseille pas de tombe sur une agence comme ça bien connu pourtant .
    Certains jeune recruteur ne savent absolument pas négocié et tireront toujours votre salaire vers le bas. Dans ce cas arrêter toute relation avec ce cabinet.

    Une autre chose concernant les mails que l’on reçois en trombe, j ai un filtre bien sûr mais cela à une certaine utilité . A tout moment de l’année je peux scruter les métiers du web que les entreprises cherchent, je peux remarqué à quelle période de l’année il y a le plus d’offres et c’est rassurant de se dire que dans notre branche y a du taf (beaucoup). Je peux savoir vers quel techno s’orienté et également les salaires du marché.

    Alors même si ces annonces ne me concerne pas directement, voici ma façon détourné de les utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *