Je ne discu­te­rai pas poli­tique avec vous


Je ne discu­te­rai pas avec vous si vous trou­vez géniales toutes les propo­si­tions de votre favori ou que vous trou­vez une excuse à tout ce qu’il peut dire d’er­roné.

Je ne discu­te­rai pas avec vous si vous trou­vez idiot tout ce que ses oppo­sants peuvent dire ou que vous imagi­nez un calcul perni­cieux derrière chaque propo­si­tion.

Avoir des opinions et se retrou­ver dans un courant précis n’em­pêche pas d’avoir une pensée complexe et son propre esprit critique.

Si vous n’êtes pas capables d’avoir cette pensée non binaire et de l’ex­pri­mer, ne venez pas discu­ter poli­tique avec moi. Ça n’a aucun inté­rêt ni pour vous ni pour moi… et ça m’épuise.

Merci.


Les équipes d’au moins deux candi­dats semblent surveiller les réseaux et inter­ve­nir systé­ma­tique­ment pour placer une réponse mili­tante non argu­men­tée. C’est fati­guant, pénible, et moi ça ne m’in­cite pas à les consi­dé­rer posi­ti­ve­ment. Au contraire.

Depuis, surtout pour ces deux candi­dats, j’ai désor­mais tendance à faci­le­ment suppri­mer ou bloquer à vue les réac­tions des incon­nus qui surgissent de nulle part, dans mes commen­taires ici ou dans mes mentions. Bien entendu ça ne sera jamais le cas si vous abor­dez le fond, des chiffres, des argu­men­ta­tions qui ne se résument pas à votre opinion… et si vous accep­tez qu’on puisse simple­ment avoir une opinion diffé­rente.


4 réponses à “Je ne discu­te­rai pas poli­tique avec vous”

  1. Je pense que tous les candidats ont une « équipe » qui « surveille » le Net.
    Après, côté interventionnisme, ce n’est pas toujours du fait de ces équipes « officielles ».
    Il y a beaucoup de militants en ligne, donc si dans un groupe fréquenté tu balances un lien en disant « Allez commenter il se moque de nous », tu auras beaucoup de réactions, sans que cela vienne de l’équipe officielle des candidats.
    Les 4 « gros essaims de militants » sont :
    – le FN (Marine Le Pen)
    – l’UPR (François Asselineau)
    – En Marche (Emmanuel Macron)
    – la France Insoumise (Jean-Luc Mélenchon)
    Mais les autres candidats ont aussi pas mal de sympathisants réactifs.
    Je ne pense pas que « certains militants » soient plus organisés que d’autres au final…

    Ça irait plus vite pour toi de ne pas parler de politique :p

    • J’ai parfois des trolls FN, mais j’ai systématiquement des inconnus FI qui viennent dès que je parle du PS, avec toujours le même type de réaction. J’ai aussi souvent des militants inconnus pro-Macron, mais là uniquement quand je parle de Macron.

      Effectivement, je ne pense pas que ces réactions là soient préparées par les équipes officielles (quoique je ne me prononcerai pas pour les équipes locales) mais ça reste usant. J’ai aussi des réactions des comptes plus ou moins officiels, mais elles sont beaucoup moins trollogènes.

  2. Il ne faut pas confondre les candidats, leur programme et les militants. Il est évident que le débat politique sur internet est difficile. Les égos s’entrechoquent et les passions se déchaînent.

    Mal considérer un programme ou un candidat à cause de militants zélés n’est pas digne de la pensée complexe et de l’esprit critique que vous désignez.
    C’est mon avis.

    Sinon, je vous rejoins sur le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.