Ensei­gnants gratuits, promo­tion excep­tion­nelle

Ensei­gnants gratuits, promo­tion excep­tion­nelle

J’en­tends encore autour de moi les gens râler sur ces ensei­gnants trop payés, qui font toujours grève et qui sont toujours en vacances. Je rage parce que pas un n’ac­cep­te­rait les condi­tions de travail des profes­seurs des écoles.

Sans salaire depuis la rentrée, des ensei­gnants reçoivent des bons alimen­taires

Ce n’est que le titre de l’ar­ticle de presse, mais le contenu ne vient nulle­ment modé­rer le sens initial. Après deux mois sans salaire, on leur fait même l’in­sulte de leur donner des bons alimen­taires. Et encore, c’est au profes­seur de s’hu­mi­lier à quéman­der pour les obte­nir.

Ils ont réussi le concours, sortent d’un diplôme BAC+5 – oui, il faut avoir un master pour ensei­gner désor­mais – souvent jeunes diplô­més donc sans le sou. Vous en connais­sez beau­coup qui dans ces condi­tions conti­nue­raient à travailler après plus de deux mois sans salaire sur un nouveau job ? Vous le feriez ?

Même quand tout fonc­tionne, le salaire n’est jamais versé à plein le ou les premiers mois. C’est dans le proces­sus « normal » de l’édu­ca­tion natio­nal : Le profes­seur reçoit un simple acompte, et le solde au mieux fin octobre.

Quant aux congés ou aux horaires soit-disant tranquilles, je vous laisse lire la petite histoire de septembre dernier – lisez-la, vrai­ment. Oh, et le sala­rié trop payé n’est en réalité payé que 2000 € bruts par mois (envi­ron 1550 € net), pour un BAC +5 une fois le concours en poche. Quant à la sécu­rité de l’em­ploi, 13 ans d’exer­cice avec une bonne nota­tion ne garan­tit pas une place de titu­laire.

Pensez-y avant de vous moquer de la prochaine grève qui parle de mauvaises condi­tions de travail.

Photo d’en­tête sous licence CC BY-NC-ND par Jeyheich

,

4 réponses à “Ensei­gnants gratuits, promo­tion excep­tion­nelle”

  1. Moi je vois surtout que ma mère qui a été prof toute sa carrière, qui a fait des années en mi-temps pour élever ses 3 enfants, (années qui ne sont plus comptabilisées dans ses annuités !)

    gagne (attention le pactole) a la retraite environ 2.000 euros net! (wouhou! apres presque 40ans !…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.