Ener­gie : le rapport caché sur une France 100% renou­ve­lable


Fruit de 14 mois de travail, extrê­me­ment précis et argu­menté, il explique que rien n’em­pêche qu’en France 100 % de l’élec­tri­cité provienne de sources renou­ve­lables en 2050. Il révèle égale­ment, calculs détaillés à l’ap­pui, que ce scéna­rio ne coûte­rait pas beau­coup plus cher aux consom­ma­teurs que le main­tien du nucléaire à 50 % de la produc­tion élec­trique, seuil fixé par François Hollande pour 2025.

[…]

Au total, ils ont comparé plusieurs scéna­rios : 100 % renou­ve­lables, 95 %, 80 % et 40 %.

— Media­part (accès payant)

Bon, Média­part joue sur le sensa­tion­nel dans le titre en parlant de rapport caché pour un rapport qui attend juste une déci­sion poli­tique sur sa synthèse, mais le contenu reste inté­res­sant, et très lié à des déci­sions de stra­té­gie pure­ment poli­tique (au sens noble du terme).

Pour une fois on parle de bien de prendre en compte les périodes sans vent, sans soleil, et de compa­rer heure à heure sur l’an­née la capa­cité de produc­tion renou­ve­lable et les besoins en éner­gie, éven­tuel­le­ment la capa­cité de stocker le surplus pour le rever­ser dans les périodes de manque.

Il est en effet plus que temps qu’on mette ça sur la table avec des chiffres étayés, qu’on sache si c’est faisable, comment, et si c’est une direc­tion qu’on souhaite effec­ti­ve­ment prendre. Pour l’ins­tant le lobby nucléaire a la main mise sur toute la poli­tique française, et empêche l’idée même de débat autre qu’i­déo­lo­gique.

Le rapport (accès libre mais indi­geste, sans l’ana­lyse)

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.