Disque NAS et système de backup


Aujourd’­hui c’est backup day. Oui, encore. C’est bien le prin­cipe, non ?

Histo­rique­ment je me repo­sais sur un Syno­logy à deux disques en local, et épiso­dique­ment des gravures de bluray à poser chez la famille ou les amis. La gravure deve­nait une corvée au fur et à mesure que la quan­tité de données augmen­tait.

J’ai changé de poli­tique quand le Syno­logy a rendu l’âme : Un bare­bone super fin super fin super fin sans venti­la­teur accom­pa­gné d’un disque 2.5″. Double avan­tage : Ça peut se fixer derrière la TV sans prendre de place ni faire de bruit et je peux y instal­ler une distri­bu­tion linux que je contrôle. Le dernier point m’a permis d’y instal­ler Crash­plan, ce qui est un parcours du combat­tant à main­te­nir sur un Syno­logy. Le support bluray devient option­nel. Si le seul disque casse, j’ai un backup distant frais pour le restau­rer. Ça me suffit.

* * *

Le disque se remplit au fur et à mesure et je suis désor­mais à l’étroit. Je pensais rache­ter un disque de capa­cité double à prix raison­nable deux ou trois ans après. L’évo­lu­tion de l’in­for­ma­tique en a décidé autre­ment.

Les SSD et le cloud ont pris les devants. Les disques magné­tiques 2.5″ ne semblent pas avoir vrai­ment évolué depuis 2014. Les prix se sont stabi­li­sés, les grandes capa­ci­tés sont rares et chères. Plus gênant : Le bare­bone accepte les disques jusque 9.5 mm d’épais­seur. C’était normal à l’époque mais aujourd’­hui les Seagate de 3 To et plus font 15 mm.

* * *

Bref, j’ai au moins deux choix :

J’achète un disque 2.5″ 3 ou 4 To pour rempla­cer l’ac­tuel. Ça coûte plus cher que prévu et la marque n’a pas bonne répu­ta­tion. J’ai le même problème dans deux ans et là il faudra que je change mon set-up. Si quelqu’un me trouve un 2.5″ de 3 ou 4 To et de 9mm d’épais­seur au maxi­mum pour pas trop cher, je suis sacré­ment preneur. Pour l’ins­tant je n’ai pas trouvé.

Je trouve un autre bare­bone pas trop gros et sans venti­la­teur mais qui accepte les 3.5″. Je crains le prix et la taille mais ça me permet­trait de tenir assez loin. Je suis preneur de sugges­tions pour le dit bare­bone.

Vous voyez autre chose ?

* * *

Je fais un billet séparé avec ma dernière ques­tion orien­tée synchro­ni­sa­tion et exten­sion de stockage, histoire de ne pas tout mélan­ger. Parlons ici de stockage prin­ci­pal et de backup, ça sera déjà pas mal.

* * *

Quelques notes addi­tion­nelles suites aux premiers retours :

  • Je pour­rais prendre un Syno­logy comme bare­bone, mais je perdrais la souplesse de mon Linux. Entre autres je peux dire au-revoir à Crash­plan et ça demande de trou­ver une autre solu­tion de backup (je parle bien de backup, avec histo­ri­sa­tion au cas où je fais des bêtises avec mes fichiers, Drop­box ou des solu­tions de synchro­ni­sa­tion ne pour­ront pas remplir ce rôle).
  • Je parle de 2 To de données à moyen terme et 3 To à long terme. Comp­tez 20% de plus pour l’his­to­rique dans une solu­tion de backup. Je me vois mal mettre ça sur S3 ou équi­valent. Même Amazon Glacier n’est pas évident côté tarifs.

11 réponses à “Disque NAS et système de backup”

  1. Mon installation actuelle ressemble à ça :
    – NAS Synology avec deux disques pour la redondance
    – backup du NAS sur Amazon Cloud Drive
    – Synology Cloud Sync pour utiliser des fichiers localement tout en gardant la synchro. Bittorrent Sync devrait permettre la même chose.

    • En fait je sépare la synchronisation du backup.

      *

      Le NAS c’est d’abord un moyen d’avoir un stockage plus large pour les fichiers d’accès moins fréquent, éventuellement un support de synchronisation. Si je fais une bêtise, elle est définitive. J’ai un Linux perso, Synology ferait la même chose mais je perdrais de la souplesse.

      J’avais déjà un Synology par le passé. Je sais qu’on peux toucher directement au système derrière et qu’il existe un système de paquets parallèle. Malheureusement je sais aussi qu’encore il y a deux ans, c’est vite bien limité une horreur à maintenir. Mes anciens collègues savent ce que c’est d’avoir tenté d’y faire persister un Crashplan par exemple.

      Quant à imaginer y installer un système de fichier réseau particulier comme proposé dans la seconde partie de ce billet… c’est mort.

      J’y reviendrai peut-être, mais ce sera si je ne trouve rien d’envisageable sur un barebone Debian classique.

      *

      Le backup c’est pouvoir gérer un historique et revenir en arrière en cas de bêtise, pas juste si le NAS meurt. Sauf si j’ai mal compris ce que tu fais, Amazon Cloud Drive ne remplacera pas mon Crashplan.

      On me propose Glacier ou S3, mais pour 2 To à moyen terme, ça va être cher pour moins de souplesse.

      *

      Synology Sync, ça fait de la synchronisation partielle ? (choisir dossier par dossier lequel je synchronise sur mon laptop ou pas).

      J’avais regardé synthing mais il ne le faisait pas. Visiblement Relisio (ex bittorrent sync) le fait, mais je ne sais pas avec quelle souplesse (si c’est seulement les répertoires de premier niveau, ça ne va pas aller).

      Cela dit en explorant Synology Cloud Sync je repère qu’il peut aller sur Hubic par exemple. Il y a peut-être des choses à explorer

  2. Je ne sais pas si ça peut aider, mais je suis toujours sur Crashplan local + remote pour les backups, et Dropbox pour les synchros. Ça marche bien, ça m’a sauvé plus d’une fois d’une suppression malencontreuse ou d’un crash de disque, donc nickel.

    Ma seule particularité est d’avoir un Mac mini (de 2008 !) + Drobo 5 disques pour les backups locaux.

    • Oui, ça rejoint ce qu’on me propose ailleurs : attacher un disque USB à mon barebone. Tu as juste la version au dessus avec le Drobo 5.

      J’avoue que ça nécessiterait que je trouve un autre emplacement pour le NAS (aujourd’hui il est derrière la TV parce que très fin et vertical, ça ne se voit pas) mais c’est peut-être le plus raisonnable pour l’instant.

  3. L’application Hyper Backup de Synology que j’utilise pour sauvegarder sur Amazon Cloud Drive permet de garder plusieurs versions des fichiers si je ne me trompe pas.
    L’abonnement Cloud Drive est très raisonnable pour un stockage illimité.
    J’ai testé S3 et Glacier, mais j’ai constaté que le coût peut rapidement déraper et que ce n’est pas toujours très souple.

    Après, si tu es vraiment attaché à Crash Plan, clairement c’est galère à utiliser avec un Synology.

    Pour la synchro, je ne sais plus si l’application permet de synchroniser de manière partielle en local.

  4. Hello,

    Si tu veux Crashplan, il est supposé fonctionner sur les Synology sous réserve d’avoir au moins 1 à 2 Go de RAM de mémoire. Ce qui nous fait sortir du Synology « de base » au niveau des modèles.

    Perso, j’ai un Synology 4 baies en Raid 6 (4 disques de 1 To, pour 2 To de données utiles – mais je peux perdre jusqu’à 2 disques) mais je n’avais pas réussi à faire fonctionner Crashplan de manière satisfaisante. Du coup, je m’appuie essentiellement sur les fonctionnalités de base du système pour mes sauvegardes (rsync, etc).

    J’avais également testé Bittorent Sync mais cela n’avait pas été très concluant sur la stabilité de la partie serveur sur mon QNAP de mémoire.

    En outre, pour les backups, j’essaie de m’appuyer sur des formats universels / neutres ; c’est à dire ne pas avoir besoin du logiciel X pour accéder à mes fichiers (exit duplicity, Time Machine, etc)

    • Crashplan sur Synology j’ai déjà donné. Ça tourne après une heure de bidouillage, et ça casse à la première mise à jour de Crashplan, nécessitant encore une heure de bidouillage… et de le remarquer. Bref, je ne le considère plus comme une solution

  5. Bonjour, je me pose également des questions sur les backups, je cherche une solution « simple » (pas trop envie de passer des heures en ligne de commandes). Quelqu’un a-t-il un avis sur Lima ?
    https://meetlima.com/
    Ça offre notamment la possibilité de synchroniser sur un deuxième disque distant.

    • Attention, lima fait de la synchronisation, pas du backup. Ça peut protéger d’un disque mort mais ni d’un disque défectueux ni d’erreur humaines. En gros, on ne peut pas revenir en arrière (à ma connaissance)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.