Démo­cra­tie — Reprendre le sens des mots.


À brouiller les termes on empêche de prendre du recul sur ce qu’on fait et où on va. Reti­rons les fantasmes, les construc­tions mentales et amal­games. Repre­nons le sens des termes.

Je vous propose de prendre comme base la défi­ni­tion du TLFi, claire et simple :

Démo­cra­tie : Régime poli­tique, système de gouver­ne­ment dans lequel le pouvoir est exercé par le peuple, par l’en­semble des citoyens

Défi­ni­tion via le CNRTL

Le choix du TLFi est forcé­ment très arbi­traire mais la défi­ni­tion corres­pond parfai­te­ment à son étymo­lo­gie (« dêmos » le peuple et « kratein » comman­der) ainsi qu’à celle de la huitième édition du diction­naire de l’Aca­dé­mie française qui parle de « forme de gouver­ne­ment où le peuple exerce la souve­rai­neté ».

La neuvième édition rédi­gée dans les années 1980 y expli­cite « direc­te­ment ou indi­rec­te­ment » et ajoute « théo­rique­ment ou réel­le­ment ». Ce dernier ajout me gêne un peu en ce qu’il peut être inter­prété comme vali­dant des dispo­si­tifs qui ne sont démo­cra­tiques que dans la volonté affi­chée mais pas dans les faits, mais on reste dans tous les cas sur la même notion de base.

Je n’ai pas trouvé de sources sérieuses avec une une défi­ni­tion signi­fi­ca­ti­ve­ment diffé­rente. On peut discu­ter d’autres défi­ni­tions mais en ce cas je vous deman­de­rai d’en sour­cer l’ori­gine et la légi­ti­mité.


2 réponses à “Démo­cra­tie — Reprendre le sens des mots.”

  1. Je suis allé regarder la Stanford Encyclopedia of Philosophy. La définition que j’y lis (propre bien sûr à son auteur, Tom Cristiano) est la suivante :

    « method of group decision making characterized by a kind of equality among the participants at an essential stage of the collective decision making »

    Elle me convient bien dans la mesure où elle accepte de ranger sous cette catégorie des régimes très variés, et n’exclut pas ceux qui se bornent à un minimum de formalisme, tout en acceptant de larges plages de délégation des décisions.

    Cf toujours l’intro de l’article de la Stanford Encyclopedia :

    « For instance, Joseph Schumpeter argues (1956, chap. XXI), with some force, that only a highly formal kind of democracy in which citizens vote in an electoral process for the purpose of selecting competing elites is highly desirable while a conception of democracy that draws on a more ambitious conception of equality is dangerous. »

    Lien vers l’article : https://plato.stanford.edu/entries/democracy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.