Une affaire d’es­pion­nage fait tomber le gouver­ne­ment


La cheffe du gouver­ne­ment péru­vien Ana Jara a été renver­sée après des révé­la­tions sur l’es­pion­nage de parle­men­taires, jour­na­listes, hommes d’af­faires par les services de rensei­gne­ment.

— 24 heures

Nous allons voter ces jours ci une loi qui donne des outils jamais vus à notre service de rensei­gne­ment, avec un contrôle quasi­ment inexis­tant.

À l’ex­té­rieur les exemples se multi­plient pour montrer combien il est évident que ce sera non seule­ment inef­fi­cace mais aussi extrê­me­ment dange­reux.

Avez-vous confiance dans votre service de rensei­gne­ment ? dans les élus et admi­nis­tra­tions qui le dirigent ? Sur quelles garan­ties est basée cette confiance sachant qu’ils opèrent actuel­le­ment illé­ga­le­ment ?

Ce sont autant d’ou­tils que nous donnons pour les élus de demain, sans savoir qui ils seront, ni nous rendre capables de les contrô­ler ou de les limi­ter. Il n’y a aucune raison objec­tive pour croire que ces dérives ne pour­ront pas avoir lieu chez nous, ou que les contrôles prévus les limi­te­ront en quoi que ce soit. Aucune.

Nous sommes fous.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.