Strea­ming or not strea­ming ?

Strea­ming or not strea­ming ?

Pour avan­cer et créer quelque chose de nouveau, il faut déjà arrê­ter de tout cloi­son­ner dans des tiroirs étanches.

Promou­voir ou combattre le strea­ming ? c’est courte vue.

  • J’ouvre mon navi­ga­teur, je clique sur lire, j’ai la première page qui se télé­charge et s’af­fiche. Je clique sur page suivante, j’ai la seconde page : Strea­ming.
  • J’ouvre mon navi­ga­teur, je clique sur lire, il télé­charge tout ou partie du livre dans un cache de façon trans­pa­rente. Je n’ai pas accès au fichier mais je peux désor­mais lire sans connexion Inter­net : Strea­ming ou pas strea­ming ?
  • Même procédé, mais le tout est encap­sulé dans une appli­ca­tion smart­phone plutôt qu’un navi­ga­teur. L’app se connecte, me présente les livres, télé­charge silen­cieu­se­ment ceux que je lis. Je n’ai toujours pas accès aux fichiers mais j’ai une appli­ca­tion de lecture qui synchro­nise en ligne : Strea­ming ou pas strea­ming ?
  • Même procédé, mais cette fois ci j’ai en plus accès à un site web en paral­lèle, sur lequel je peux télé­char­ger les fichiers : Strea­ming ou pas strea­ming ?

La distinc­tion entre l’ac­cès fichier et l’ac­cès strea­ming n’est pas aussi tran­chée que cela. Il y a une zone grise plus grande qu’on ne le pense. Parce qu’une appli­ca­tion qui synchro­nise mais qui ne donne pas accès aux fichiers sources, c’est fina­le­ment assez proche d’un strea­ming, juste avec un peu moins de contraintes.

Et si on parlait plutôt des usages ? L’im­por­tant c’est de savoir si j’ai besoin d’une connexion Inter­net à chaque lecture, si je peux lire sur l’ap­pa­reil de mon choix – y compris ma liseuse e-ink -, et si j’ai le contrôle du fichier, s’il est pérenne ou si quelqu’un peut m’en reti­rer l’usage, etc.

Photo d’en­tête sous licence CC BY-NC-SA par Peter Ras


Une réponse à “Strea­ming or not strea­ming ?”

  1. C’est pour cela que dans certains domaines (notamment Citrix), on parle de Streaming Online (je dois rester connecté pour avoir accès au contenu) et Streaming Offline (je synchronise tout ce dont j’ai besoin pour continuer à avoir accès au contenu sans connexion).

    C’est déjà ce que font certains (Spotify, Deezer, Xbox Musique en tête) par le biais des abonnements payants.

    Concernant les usages, je te rejoins, excepté concernant le contrôle du fichier, sa pérennité et son usage. Dans le cadre de la majorité des offres de « streaming », tu payes un accès à un fichier, une sorte de location. Tu n’es pas propriétaire du fichier, tu paies juste le droit d’y accéder. Mais ça, je suis sûr que tu le sais déjà :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.