Sarkozy au monde rural : « Les chas­seurs ne sont pas les enne­mis de l’en­vi­ron­ne­ment »


Sarkozy au monde rural : « Les chas­seurs ne sont pas les enne­mis de l’en­vi­ron­ne­ment » retiennent les média.

La petite phrase qui m’in­té­resse moi c’est la concep­tion de la protec­tion de l’eau ou de l’en­vi­ron­ne­ment :

« La préser­va­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, ça n’est pas empê­cher quiconque de faire quoi que ce soit. »

Dit autre­ment : On veut bien proté­ger, mais à condi­tion que tout le monde fasse ce qui lui plait. Plus exac­te­ment : On ne protège rien.

« N’im­porte quelle asso­cia­tion qui veut empê­cher un maire, un élu, une initia­tive peut le faire (…), il faut abso­lu­ment lever le pied de ce point de vue »

Je ne sais pas si vous imagi­nez, mais une asso­cia­tion peut faire appel à la justice pour faire respec­ter la loi et arrê­ter une initia­tive illé­gale. Visi­ble­ment ce n’est pas dans les habi­tudes de la prési­dence et il faut vrai­ment lever le pied de ce point de vue là.

« J’ai entendu ce message, je rece­vrai d’ailleurs les asso­cia­tions de chas­seurs sur ce sujet-là. »

Il y a des problèmes bien plus graves et bien plus urgents, avec des repré­sen­tants qui aime­raient bien autant d’at­ten­tion et ne rencon­trer rien qu’un ministre, mais eux ne sont pas un groupe uni qui votera d’un seul bloc aux prochaines prési­den­tielles. Chacun ses prio­ri­tés.

,

Une réponse à “Sarkozy au monde rural : « Les chas­seurs ne sont pas les enne­mis de l’en­vi­ron­ne­ment »”

  1. « Les chasseurs ne sont pas les ennemis de l’environnement » est surtout une fausse dichotomie. Je n’aime pas la chasse mais cela n’a pas de rapport directeur avec l’environnement. Les chasseurs comme les autres citoyens s’inscrivent dans le cadre de lois, de quotas, etc.

    La société peut considérer que la chasse (ou la pêche) est mauvais pour l’environnement : quotas trop élevés, méthodes dommageables pour l’écosystème, etc. Mais dans ce cas, c’est la loi qui est en tort.

    En effet, cela est une phrase bien courte et bien sentie pour s’attirer l’électorat des chasseurs qui est souvent en majorité vieille France. Autant pousser bien fort une fausse dichotomie pour convaincre.

    Désespérant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.