Quelle liseuse ebook pour l’été 2018 ?

Je n’ai plus la chance de tester toutes les liseuses sur le marché mais en ce moment c’est assez simple. Dans l’ordre :

Les recommandées

Le choix de base c’est probablement la TEA Touch HD Brown Edition, avec peut-être le meilleur rapport qualité/prix du moment. Elle a le meilleur écran 6″ du marché, un système d’éclairage moderne qui filtre la lumière bleue, des boutons physiques, un logiciel ouvert avec support LCP, ainsi une équipe technique et des librairies françaises. Il y a plein de choses que j’aimerais en plus (comme de la synchronisation des positions de lecture) mais je n’y vois pas de défaut spécifique aujourd’hui.

Si vous avez un usage exclusivement sédentaire, que vous êtes prêts à y mettre 100 € de plus, vous pouvez loucher sur la Kobo Aura One. Qualité d’écran similaire, excellente finition, mais on passe en taille 8″. C’est un peu plus lourd, ça ne se balade plus dans une poche portefeuille de veste ou dans un sac, mais ça peut être sympa si la liseuse ne quitte jamais le canapé ou votre table de chevet.

Attention à la confusion, la Kobo Aura seconde édition, parfois notée « Aura 2 » n’est pas la mise à jour de la Kobo Aura One. La Aura 2 est un modèle différent, 6″, pas forcément recommandé. On en parle plus bas.

Les bonnes liseuses sans avantages particulier

Kobo Aura H2O seconde édition : C’est un bon appareil qui peut avoir du sens si vous cherchez une liseuse étanche à côté de la piscine. Une fois que c’est dit, pour justifier un surcoût de 40% il faudrait être certain de faire tomber la liseuse à l’eau avant la moitié de sa durée de vie. Comme ce n’est probablement pas le cas, vous faites mieux d’acheter une liseuse non étanche et de prendre le risque.

Bookeen Cybook Muse HD : Elle est comparable à la TEA Touch HD mais avec 10 € de plus et datant d’il y a plus d’un an. Elle n’a donc pas LCP et son éclairage est plus simpliste. Elle a par contre une dalle plate, c’est plus flatteur côté design mais moins côté lisibilité (plus de reflets, moins de contraste).

Les deux restent des bons choix, c’est juste que je ne vois pas leur avantage par rapport à mes deux favorites.

Les modèles classiques increvables

TEA Touch Lux 3 : C’est le modèle qui dure depuis longtemps chez TEA. L’écran est de la génération précédente, on perd les fonctions avancées sur l’éclairage, mais on abaisse le prix à 99 €. C’est une bonne option pour un budget serré mais j’ai tendance à considérer que les 30 € de plus de la Touch HD valent le coup.

Cybook Muse Frontlight 2 et Kobo Aura 2 sont très similaires à la TEA Touch Lux 3. C’est en gros la même génération et les mêmes caractéristiques. Vous gagnez une dalle plate (ce qui n’est à mon avis pas un avantage en lecture) et ça vous coûtera 20 € plus cher. Bref, pas vraiment d’intérêt si vous n’êtes pas déjà enfermés dans le cloud d’un des deux revendeurs et que vous souhaitez y rester.

La Bookeen Saga est elle aussi dans la même gamme mais avec un placement différent. Elle fait 40 € de plus que la Touch Lux 3 mais avec une couverture totalement intégrée. L’ensemble est bien réussi mais je ne sais pas s’il vaut vraiment le coût.

Les modèles trop bon marché

Cybook Muse Light : Là je commence à déconseiller. Pour le même prix que la TEA Touch HD vous avez une liseuse avec deux à trois générations d’écran en dessous des actuelles.
J’ai tendance à dire que ce modèle n’est là que pour proposer une offre au même prix que la concurrence, quitte à ne pas être au niveau en qualité.

De façon générale, les liseuses avec des vieux écrans non HD en 800×600 ou sans éclairage ne valent vraiment pas le coup. On les déconseillait déjà il y a plusieurs années et elles n’ont vraiment plus de sens maintenant qu’il y a des alternatives correctes à 99 €. Les 10 ou 20 € que vous économiserez peut-être ne vous serviront à rien si vous lâchez la lecture numérique faute d’y prendre plaisir.

Les Kindle

Et la Kindle Paperwhite ? J’ai classé tout ce qui précède par ordre de préférence et je mets tout de même les Kindle en dernier.

Qu’on soit clair, la Paperwhite est une bonne liseuse au niveau matériel, même si elle n’a plus l’avance à laquelle elle pouvait prétendre par le passé. La grande différence c’est que les Kindle sont faites pour ne pas être ouvertes.

Elles ne sauront pas lire nativement les EPUB, et encore moins si ces dernières contiennent une protection Adobe ou LCP. Tout est fait pour vous empêcher d’importer des livres de l’extérieur et vous empêcher d’exporter ceux que vous y avez acheté. Vous êtes pieds et poings liés à Amazon. C’est un jardin extrêmement confortable et bien doré, mais un jardin fermé dont vous n’avez pas la clef.

Les amis geeks vous diront qu’il est possible d’utiliser des logiciels qui vont convertir vos ebooks et enlever les protections s’ils en contiennent. C’est vrai. Il vous faudra toujours passer par là, les mettre à jour, subir les moments où ça ne fonctionnera pas le temps qu’il y ait une nouvelle version. Le ferez-vous ou souhaitez-vous profiter du confort d’une liseuse qui ne vous l’impose pas ?

Et même si vous vous l’imposez, vous êtes à la merci du bon vouloir d’Amazon d’un jour fermer les portes avec un peu plus de volonté. Là vous n’aurez plus de sortie possible.

Même si vous êtes prêts à subir ce jardin fermé, éthiquement personnellement je ne veux pas l’encourager. Oui, j’assume le choix politique. On fait aussi changer les choses en suivant ses valeurs.

Si vous voulez une Kindle malgré mes paragraphes précédents, restez sur la Paperwhite. La Kindle Voyage et la Oasis sont toutes deux du haut de gamme mais le prix est excessif même pour du haut de gamme. La valeur ajoutée justifie assez mal une telle différence vis à vis de la Paperwhite ou des équivalents chez d’autres constructeurs.

La Kindle « sans autre nom » est elle une vieille liseuse, sans éclairage et avec un écran obsolète. Le prix est bas mais c’est probablement une mauvaise affaire si vous cherchez quelque chose d’agréable.

Histoire d’être totalement transparent, je n’y ai plus de parts ni d’intérêt financier mais je suis un des fondateurs de TEA. J’y ai donc probablement un biais de cœur. J’espère être toutefois objectif, et ça n’a pas empêché une Kobo d’être en tête de mes recommandations une année précédente (si quelqu’un de Kobo passe ici, je cherche toujours à comprendre pourquoi vous avez remplacé l’excellente Glo HD par cette régression qu’est la Aura seconde édition).

Une pensée sur “Quelle liseuse ebook pour l’été 2018 ?”

  1. Bonjour,

    Les produits « Tea » ne font pas de la synchronisation des positions de lecture ?
    Je cherche une liseuse qui le fait, avec mes propres epubs… (autre que kindle ;))

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'utilise encore les commentaires mais je ne garantis pas qu'ils seront en ligne de façon permanente.

Vous êtes incités à lier et commenter ce billet depuis votre propre espace. Si votre outil gère les Web mentions votre publication sera automatiquement référencée ici au bout d'un moment. À défaut, vous pouvez poser le lien ci-dessous.