Quelle liseuse ebook pour l’été 2018 ?


Je n’ai plus la chance de tester toutes les liseuses sur le marché mais en ce moment c’est assez simple. Dans l’ordre :

Les recom­man­dées

Le choix de base c’est proba­ble­ment la TEA Touch HD Brown Edition, avec peut-être le meilleur rapport qualité/prix du moment. Elle a le meilleur écran 6″ du marché, un système d’éclai­rage moderne qui filtre la lumière bleue, des boutons physiques, un logi­ciel ouvert avec support LCP, ainsi une équipe tech­nique et des librai­ries françaises. Il y a plein de choses que j’ai­me­rais en plus (comme de la synchro­ni­sa­tion des posi­tions de lecture) mais je n’y vois pas de défaut spéci­fique aujourd’­hui.

Si vous avez un usage exclu­si­ve­ment séden­taire, que vous êtes prêts à y mettre 100 € de plus, vous pouvez loucher sur la Kobo Aura One. Qualité d’écran simi­laire, excel­lente fini­tion, mais on passe en taille 8″. C’est un peu plus lourd, ça ne se balade plus dans une poche porte­feuille de veste ou dans un sac, mais ça peut être sympa si la liseuse ne quitte jamais le canapé ou votre table de chevet.

Atten­tion à la confu­sion, la Kobo Aura seconde édition, parfois notée « Aura 2 » n’est pas la mise à jour de la Kobo Aura One. La Aura 2 est un modèle diffé­rent, 6″, pas forcé­ment recom­mandé. On en parle plus bas.

Les bonnes liseuses sans avan­tages parti­cu­lier

Kobo Aura H2O seconde édition : C’est un bon appa­reil qui peut avoir du sens si vous cher­chez une liseuse étanche à côté de la piscine. Une fois que c’est dit, pour justi­fier un surcoût de 40% il faudrait être certain de faire tomber la liseuse à l’eau avant la moitié de sa durée de vie. Comme ce n’est proba­ble­ment pas le cas, vous faites mieux d’ache­ter une liseuse non étanche et de prendre le risque.

Bookeen Cybook Muse HD : Elle est compa­rable à la TEA Touch HD mais avec 10 € de plus et datant d’il y a plus d’un an. Elle n’a donc pas LCP et son éclai­rage est plus simpliste. Elle a par contre une dalle plate, c’est plus flat­teur côté design mais moins côté lisi­bi­lité (plus de reflets, moins de contraste).

Les deux restent des bons choix, c’est juste que je ne vois pas leur avan­tage par rapport à mes deux favo­rites.

Les modèles clas­siques incre­vables

TEA Touch Lux 3 : C’est le modèle qui dure depuis long­temps chez TEA. L’écran est de la géné­ra­tion précé­dente, on perd les fonc­tions avan­cées sur l’éclai­rage, mais on abaisse le prix à 99 €. C’est une bonne option pour un budget serré mais j’ai tendance à consi­dé­rer que les 30 € de plus de la Touch HD valent le coup.

Cybook Muse Front­light 2 et Kobo Aura 2 sont très simi­laires à la TEA Touch Lux 3. C’est en gros la même géné­ra­tion et les mêmes carac­té­ris­tiques. Vous gagnez une dalle plate (ce qui n’est à mon avis pas un avan­tage en lecture) et ça vous coûtera 20 € plus cher. Bref, pas vrai­ment d’in­té­rêt si vous n’êtes pas déjà enfer­més dans le cloud d’un des deux reven­deurs et que vous souhai­tez y rester.

La Bookeen Saga est elle aussi dans la même gamme mais avec un place­ment diffé­rent. Elle fait 40 € de plus que la Touch Lux 3 mais avec une couver­ture tota­le­ment inté­grée. L’en­semble est bien réussi mais je ne sais pas s’il vaut vrai­ment le coût.

Les modèles trop bon marché

Cybook Muse Light : Là je commence à décon­seiller. Pour le même prix que la TEA Touch HD vous avez une liseuse avec deux à trois géné­ra­tions d’écran en dessous des actuelles.
J’ai tendance à dire que ce modèle n’est là que pour propo­ser une offre au même prix que la concur­rence, quitte à ne pas être au niveau en qualité.

De façon géné­rale, les liseuses avec des vieux écrans non HD en 800×600 ou sans éclai­rage ne valent vrai­ment pas le coup. On les décon­seillait déjà il y a plusieurs années et elles n’ont vrai­ment plus de sens main­te­nant qu’il y a des alter­na­tives correctes à 99 €. Les 10 ou 20 € que vous écono­mi­se­rez peut-être ne vous servi­ront à rien si vous lâchez la lecture numé­rique faute d’y prendre plai­sir.

Les Kindle

Et la Kindle Paperw­hite ? J’ai classé tout ce qui précède par ordre de préfé­rence et je mets tout de même les Kindle en dernier.

Qu’on soit clair, la Paperw­hite est une bonne liseuse au niveau maté­riel, même si elle n’a plus l’avance à laquelle elle pouvait prétendre par le passé. La grande diffé­rence c’est que les Kindle sont faites pour ne pas être ouvertes.

Elles ne sauront pas lire nati­ve­ment les EPUB, et encore moins si ces dernières contiennent une protec­tion Adobe ou LCP. Tout est fait pour vous empê­cher d’im­por­ter des livres de l’ex­té­rieur et vous empê­cher d’ex­por­ter ceux que vous y avez acheté. Vous êtes pieds et poings liés à Amazon. C’est un jardin extrê­me­ment confor­table et bien doré, mais un jardin fermé dont vous n’avez pas la clef.

Les amis geeks vous diront qu’il est possible d’uti­li­ser des logi­ciels qui vont conver­tir vos ebooks et enle­ver les protec­tions s’ils en contiennent. C’est vrai. Il vous faudra toujours passer par là, les mettre à jour, subir les moments où ça ne fonc­tion­nera pas le temps qu’il y ait une nouvelle version. Le ferez-vous ou souhai­tez-vous profi­ter du confort d’une liseuse qui ne vous l’im­pose pas ?

Et même si vous vous l’im­po­sez, vous êtes à la merci du bon vouloir d’Ama­zon d’un jour fermer les portes avec un peu plus de volonté. Là vous n’au­rez plus de sortie possible.

Même si vous êtes prêts à subir ce jardin fermé, éthique­ment person­nel­le­ment je ne veux pas l’en­cou­ra­ger. Oui, j’as­sume le choix poli­tique. On fait aussi chan­ger les choses en suivant ses valeurs.

Si vous voulez une Kindle malgré mes para­graphes précé­dents, restez sur la Paperw­hite. La Kindle Voyage et la Oasis sont toutes deux du haut de gamme mais le prix est exces­sif même pour du haut de gamme. La valeur ajou­tée justi­fie assez mal une telle diffé­rence vis à vis de la Paperw­hite ou des équi­va­lents chez d’autres construc­teurs.

La Kindle « sans autre nom » est elle une vieille liseuse, sans éclai­rage et avec un écran obso­lète. Le prix est bas mais c’est proba­ble­ment une mauvaise affaire si vous cher­chez quelque chose d’agréable.

Histoire d’être tota­le­ment trans­pa­rent, je n’y ai plus de parts ni d’in­té­rêt finan­cier mais je suis un des fonda­teurs de TEA. J’y ai donc proba­ble­ment un biais de cœur. J’es­père être toute­fois objec­tif, et ça n’a pas empê­ché une Kobo d’être en tête de mes recom­man­da­tions une année précé­dente (si quelqu’un de Kobo passe ici, je cherche toujours à comprendre pourquoi vous avez remplacé l’ex­cel­lente Glo HD par cette régres­sion qu’est la Aura seconde édition).

,

Une réponse à “Quelle liseuse ebook pour l’été 2018 ?”

  1. Bonjour,

    Les produits « Tea » ne font pas de la synchronisation des positions de lecture ?
    Je cherche une liseuse qui le fait, avec mes propres epubs… (autre que kindle ;))

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.