[Poli­tique] Et si on faisait confiance aux experts ?


Il est juste évident : Faisons confiance aux experts !

Le diable est dans les détails.

Qui désigne les experts ? Si on se base sur tous les gens qui ne savent rien, on tourne vite en rond et on vient juste d’ajou­ter un niveau d’in­di­rec­tion au système poli­tique actuel sans rien résoudre pour autant. Si on se base sur des méga experts qui se co-optent, il n’y a pas besoin d’être grand clerc pour entre­voir le risque d’une dérive voire d’une dicta­ture.

Même en suppo­sant qu’on arrive à sélec­tion­ner des experts incon­tes­tables et que ces derniers soient tous alignés sur une même répon­se… l’enjeu est de savoir sur quels indi­ca­teurs on sélec­tionne la meilleure propo­si­tion.  Il est par exemple facile de mettre fin au chômage en suppri­mant tout le filet social et en ajou­tant des emplois à 1 €. Est-ce souhai­table pour autant ?

Même au delà, si une solu­tion poli­tique parfaite implique la fin de la vie privée, est-ce souhai­table ? On peut choi­sir consciem­ment une solu­tion sub-opti­male mais qui respecte un peu mieux nos valeurs, nos aspi­ra­tions ou nos idéaux. Un modèle social se résume diffi­ci­le­ment à un tableau de chiffres objec­tifs.

L’ex­pert étudie, analyse, éclaire, conseille. Choi­sir n’est pas une ques­tion d’ex­pert, c’est une ques­tion de volonté de la popu­la­tion.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.