Catégories
Geek Sécurité informatique Système informatiques

Mes données dans une parti­tion chif­frée sous Linux

Je cherche essen­tiel­le­ment à me proté­ger de quelqu’un qui vole­rait mon disque après s’être intro­duit chez moi. Je garde donc une parti­tion en clair pour le système prin­ci­pal et je mettrai les données sur une parti­tion chif­frée que je monte manuel­le­ment.

Certaines docu­men­ta­tions proposent de mettre la clef de chif­fre­ment sur un petit stockage USB mais ça ne me semble pas perti­nent pour la menace dont je cherche à me proté­ger.

J’ai une pass­phrase dans mon gestion­naire de mots de passe et ça me suffira. Je ne compte pas m’en servir souvent de toutes façons. Avan­tage supple­men­taire par rapport à la version sur USB : Je peux me connec­ter en SSH et monter la parti­tion à distance pour peu que je ne craigne pas que quelqu’un se soit intro­duit sur ma parti­tion système entre temps.

Des docu­men­ta­tions je retiens le chif­fre­ment de blocs avec luks, et le fait de bien passer par crypt­se­tup plutôt que de tout gérer à la main.

Je reco­pie ici mes quelques commandes mais c’est tout bien expliqué sur la docu­men­ta­tion crypt­se­tup du wiki Ubuntu.

Créa­tion

sudo apt install cryptsetup
sudo cryptsetup luksFormat -c aes -h sha256 /dev/sda4
sudo cryptsetup luksOpen /dev/sda4 data
sudo mkfs.ext4 -L data /dev/mapper/data
sudo mkdir /mnt/data
sudo echo "data /dev/sda4 none luks,noauto,quiet" >> /etc/crypttab
sudo echo "/dev/mapper/data /mnt/data ext4 rw,nosuid,exec,noauto,async,user,noatime,nodiratime 0 0" >> /etc/fstab
sudo mount /mnt/data

La pass­phrase vient du géné­ra­teur aléa­toire de mon gestion­naire de mot de passe. J’ai cher­ché un inter­mé­diaire entre « le plus long possible » et « si ça se trouve j’au­rais à la taper à la main un jour ». En temps normal ce ne sera que des copier/coller donc ça ira.

Script de montage

#!/bin/bash
# /usr/local/sbin/mount.data
cryptsetup luksOpen /dev/sda4 data
mount /mnt/data

Script de démon­tage

#!/bin/bash
# /usr/local/sbin/umount.data
umount /mnt/data
cryptsetup luksClose data

Je l’ai créé mais j’avoue que je vois mal dans quel cas je vais avoir envie de démon­ter ma parti­tion sans arrê­ter tota­le­ment le système (et dans ce cas ça sera fait tout seul sans mon inter­ven­tion de toutes façons).

2 réponses sur « Mes données dans une parti­tion chif­frée sous Linux »

Petite remarque sur ces notes : `sudo echo « … » >> /etc/somefile` va échouer car la seule commande exécutée avec des privilèges root est `echo` . La redirection qui suit est évaluée par le shell et s’effectue dans le contexte de l’utilisateur courant.

Bon chiffrement ! :)

Zut, effectivement. C’était pour indiquer ce que j’ai ajouté à la main, et je n’ai pas pensé à ça. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *