Maré­mo­teur


Il faudrait envi­ron 50 éoliennes pour compen­ser un réac­teur nucléai­re… si elles ne tour­naient pas qu’un tiers du temps. Le solaire n’est pas non plus la solu­tion à tout faire : enso­leille­ment non constant, surface néces­saire, compo­sants rares, faible durée de vie.

Ça fait désor­mais plusieurs fois que je vois passer des articles sur les centrales élec­triques maré­mo­trices. En France nous en sommes restés au niveau de l’usine de la Rance, qui produit autant qu’un quart d’un unique réac­teur nucléaire moyen, pour au moins 30% plus cher.

Ça date de 1966. Les tech­no­lo­gies évoluent (et évolue­raient encore plus vite si on y inves­tis­sait autant que dans la R&D nucléaire) et le prix du nucléaire ne fait que monter. Pour une éner­gie qui ne s’épui­sera jamais et qui a une produc­tion constante, ça vaut certai­ne­ment le coût de s’y attar­der.

Donc les anglais réflé­chissent à une centrale qui produit autant que 2 à 3 réac­teurs nucléaires moyens. Là où c’est inté­res­sant c’est qu’on parle d’une durée de vie prévue de 120 ans (deux à trois fois plus qu’un réac­teur nucléaire) et pas de besoin de combus­tible en entrée. La côte anglaise était pleine de recoins, un autre article parle de dizaines d’em­pla­ce­ments, et de quoi couvrir la majo­rité des besoins de l’île.

Sur un projet bien plus petit à la Réunion, EDF envi­sage d’un coût qui pour­rait s’ap­pro­cher de 10 centimes le KWh d’ici 10 ans, soit tout à fait compé­ti­tif vis à vis du coût de l’élec­tri­cité conti­nen­tale aujourd’­hui (donc raison­na­ble­ment très bon marché vis à vis des coûts de dans 10 ans).

La Corée du Sud en a aussi une de prévue équi­va­lente à un peu plus d’un réac­teur nucléaire, en plus de celle qu’elle a déjà (produc­tion équi­va­lente à celle de la Rance). Wiki­pe­dia rapporte que la Russie a quelques projets pharao­niques en évalua­tion, dont un qui produit autant que 87 centrales nucléaires.


5 réponses à “Maré­mo­teur”

  1. Je ne savais pas qu’on pouvait espérer produire autant avec des usine marémotrices !

    Sinon, il semble y avoir une erreur sur le nombre d’éoliennes.
    Si on compare une centrale nucléaire moderne avec une éolienne moderne off-shore il en faudrait presque 300.

    (En se basant sur une éolienne de 5MW et sur une centrale nucléaire de 1450 MW)

    • J’ai pris mon chiffre chez EDF. Le réacteur nucléaire française moyen fait lui seulement 1000MW (par contre on parle d’un réacteur, pas d’une centrale, qui en compte plusieurs)

  2. Je me demande bien souvent si la réponse n’est pas là en fait dans cette phrase : Les technologies évoluent (et évolueraient encore plus vite si on y investissait autant que dans la R&D nucléaire) et le prix du nucléaire ne fait que monter. Sur le thème du « trop gros pour échouer » L’investissement tellement énorme, les dépendances faramineuses en termes immobiliers, humains, contrats à l’étranger et sous-contractant, ainsi que les contrats avec l’armée, que « réduire » la recherche nucléaire pour développer d’autres formes d’énergie à des ramifications importantes qu’aucun politique ne veut avoir le courage de prendre. Car bien souvent il ne s’agit pas de réformer mais bien de détruire et de créer à un autre endroit, un ingénieur/chercheur du domaine nucléaire n’est pas vraiment reconvertible en ingénieur de la filière marémotrice (caricature bien sûr).

    Je suppose qu’il y a également aussi beaucoup plus d’argent privé insufflé par le secteur militaire et médical dans le domaine nucléaire que dans les technologies mécaniques de la mer. La recherche (Web) est pauvre également dans le domaine des énergies marines .

    :/

  3. (hors sujet: il te manque un style pour les éléments `q`)


    q {
    background-color: rgb(238, 238, 238);
    padding: 0.1rem 1rem;
    font-family: "Helvetica Neue",Helvetica,sans-serif;
    }

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.