Liens sur les déra­pages de l’état d’ur­gence


Tout ça me déses­père et j’ai envie de prendre chaque lien pour le commen­ter. D’or­di­naire mes cita­tions sont aussi un peu là pour me permettre d’éva­cuer, de dire ce que j’ai sur le cœur. Sur le sujet ça s’ac­cu­mule telle­ment vite que non seule­ment c’est vain mais procé­der comme d’or­di­naire revien­drait à ne parler que de ça pendant des mois, sans réel­le­ment m’ai­der.

Le cheva­lier LQDN est venu à la rescousse, comme désor­mais souvent. Sur le pad, une liste de liens sur les déra­pages prin­ci­paux, essen­tiel­le­ment à propos des perqui­si­tions.

Verti­gi­neux, autant par la liste que par la gravité de certains faits.

Je retiens pour ma part la fillette qui est sortie la tête ensan­glan­tée en pleine nuit. La police a juste débarqué pour une perqui­si­tion de nuit, faisant sauter les verrous au fusil à pompe, arro­sant au passage le lit, le cous­sin et la tête de la fillette qui était sur les deux. Pour rien… ils visaient en fait à priori un ancien occu­pant des lieux. Chose qui ne serait pas arri­vée sur un travail hors préci­pi­ta­tion (on s’as­sure de qui vit sur place) et dans un climat plus serein (non, on ne tire pas pour faire tout explo­ser sans avoir essayé autre chose), surtout s’il n’y a pas risque de fuite.

,

Une réponse à “Liens sur les déra­pages de l’état d’ur­gence”

  1. Bon, concernant les perquisitions qui ne donnent rien, il ne faut pas s’étonner… D’une part, un simple taux de 10% de succès peut être considéré comme un résultat utile. Ce qui fait beaucoup de déchet vue que plus de 1000 perquisitions ont été annoncées. Et en quelques jours, ceux qui planquent quelques armes ou document ont eu le temps de faire le ménage.

    Ce qui est incroyable par contre, c’est la quasi absence d’excuses de la part des forces de l’ordre en cas d’erreur ou de perquisition erronée. Et chacun de se démerder avec les dommages collatéraux (blessures, portes défoncées, mobilier abîmé, enfants choqués, …).

    Autre dérapage : le site wearechange.org a été bloqué depuis la France, au motif qu’il faisait de l’apologie du terrorime. En allant chercher un peu, on tombe plutôt sur un site dissident et critique…. Je n’ai pas creusé, mais à première vue, ce n’est absolument pas un site d’embrigadement de futurs kamikazes….

    Depuis que la France est Paris, elle n’est plus Charlie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.