Lettre d’in­tro­duc­tion


Je dépile les réponses pour mes offres d’em­ploi. Je voulais faire un article complet sur mes retours de recru­te­ment mais j’ai trop de petites choses en vrac pour que ça soit lisible. Je vais juste publier quelques points, chacun dans un billet.

Toutes les recom­man­da­tions que je fais n’ont que la valeur que vous y appor­tez. Elles ne repré­sentent que mon avis, en fonc­tion de ce que je cherche et de mon expé­rience. D’autres peuvent penser autre­ment, à vous de faire le tri.

Voici la recom­man­da­tion d’aujourd’­hui :

Une lettre d’in­tro­duc­tion, pas de lettre de moti­va­tion

Fran­che­ment, la lettre de recom­man­da­tion en trois sections, avec entête et formule de poli­tesse ça vous barbe de l’écrire. Là où c’est logique, c’est que ça nous barbe tout autant de la lire. Dès que ça ressemble à une antique lettre papier remise sous format élec­tro­nique, en géné­ral je lis en diago­nale, je laisse de côté et je passe au CV avec un à priori néga­tif. En géné­ral le fait que cette lettre soit un fichier joint est un bon indi­ca­teur avant même de l’ou­vrir.

Fran­che­ment, la formule de poli­tesse acadé­mique et les formules sans objet pour dire que vous aimez vache­ment la société (que vous ne connais­sez pas), que vous avez décou­vert le marché du travail, ça n’a aucune valeur. Globa­le­ment si vous pensez que votre lettre pour­rait s’adap­ter à un autre candi­dat c’est qu’elle n’a aucune raison d’être.

Ne gardez que le strict mini­mum pour décla­rer qui vous êtes, ce que vous cher­chez et pourquoi vous êtes atti­rés par l’an­nonce. En gros ça répond à la ques­tion « mais pourquoi diable avez-vous répondu à cette annonce ? » Si votre profil ne corres­pond pas à priori à un profil clas­sique, si vous ne corres­pon­dez pas à l’an­nonce mais pensez que ça pour­rait quand même coller, expliquez le ici.

Si vous dépas­sez les 750 à 1000 carac­tères ça commence à sentir le roussi. C’est pour ça que je préfère parler de lettre d’in­tro­duc­tion et pas de lettre de moti­va­tion.

En cher­chant à être poli et formel on use trop souvent des formules de poli­tesse acadé­miques. Elles ne sont pas plus habi­tuelles pour vous que pour moi. Si vous pensez que ça fait arti­fi­ciel, je le fais aussi. Je préfère large­ment un simple « cordia­le­ment », un « en vous remer­ciant », ou un « en l’at­tente de .. ». Vu que je m’at­tends à lire ça direc­te­ment dans l’e-mail plutôt que dans une lettre jointe, gardez les usages e-mail et allez à l’es­sen­tiel.

En gros :

Bonjour,

Je vous écris suite à votre annonce « Respon­sable produit pour réseau social pour oiseaux » sur le site mons­ter­bird.com. Je suis actuel­le­ment orni­tho­logue au Zoo de Vincenne où je m’oc­cupe des pingouins avec un vrai chal­lenge puisque nous avons réussi à les faire voler récem­ment.

Je cherche un poste d’or­ni­tho­logue en star­tup sur la région du Larzac, avec des oiseaux plus proches de la pie que du pingouin.

Est-il possible de nous rencon­trer pour parler plus avant de votre projet et de votre société ? Encore en poste, je peux me dépla­cer en semaine à partir de 18h30, sauf le mercredi où je peux me libé­rer plus tôt.

En l’at­tente de votre réponse, vous trou­ve­rez ci-joint un court résumé de mes expé­riences.

Cordia­le­ment,

François Dupont

françois.dupont@z­mail.fr

06 11 22 33 44

Plus court est mieux si une des sections n’a pas de sens pour vous. Plus long est dange­reux. J’ai moi-même tendance à être trop formel quand j’écris par rapport à ce que j’at­tends quand je suis desti­na­taire.


4 réponses à “Lettre d’in­tro­duc­tion”

  1. Une LM en PJ ? Hérésie !
    Dans ton exemple, on pourrait croire que le candidat ne connaît que le nom de la société et n’a pas cherché à se renseigner, est-ce voulu ?
    Je ne pense pas à ajouter des phrases bidon du genre : « votre société, de par sa position de leader dans les réseaux sociaux pour oiseaux » mais plutôt une mention « votre dernière release qui a ajouté la fonction « Vole moi dans les plumes » pourrait être améliorée par un jeu de la Courte Plume, est-il possible de nous rencontrer pour en discuter ? »
    Ou encore « votre prix de l’innovation sur le produit Plume d’Or me laisse penser que la R&D est importante pour vous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.