L’ap­pel des patrons « pour un plan d’ur­gence auda­cieux pour l’em­ploi »


Nous deman­dons […] :

1. […] un plafon­ne­ment des indem­ni­tés prud’­ho­males lié à l’an­cien­neté du sala­rié, et des motifs de rupture liés à […] la réali­sa­tion d’un projet.

2. Une exoné­ra­tion totale de ­coti­sa­tions sociales patro­nales durant deux ans pour toute nouvelle embauche dans les petites entre­prises.

3. Une exoné­ra­tion sociale totale pour tout recours à un alter­nant (apprenti ou contrat de profes­sion­na­li­sa­tion).

4. Des dispo­si­tions faci­li­tant l’em­bauche de chômeurs de longue durée […] combi­nant forma­tion et abon­de­ment par des aides sociales pour allé­ger le coût pour l’en­tre­prise.

5. Une faci­li­ta­tion des nouvelles formes d’ac­ti­vité indé­pen­dante.

— sur Le JDD

Pour faire court :

Et si ça arrive ils ne font tout de même aucune promesse mais veulent bien appa­raitre en sauveurs de la France. Au pire, si ça ne fonc­tionne pas et que ça vient juste alimen­ter la rému­né­ra­tion des diri­geants et action­naires, comme sur les dizaines de milliards du pacte de soli­da­rité, c’est qu’on ne sera pas allés assez loin.

,

2 réponses à “L’ap­pel des patrons « pour un plan d’ur­gence auda­cieux pour l’em­ploi »”

  1. Comme Gataz a dit l’autre jour sur France Inter : « les 1.000.000 d’emplois, c’est un objectif vers lequel il faut tendre, pas une promesse » et de rajouter qu’il faut que les conditions soient réunies pour pouvoir atteindre l’objectif. Dans le cas contraire, il fait ce qu’il peut…

    • Et en même temps ils ne sont pas fous, tant que le carnet de commandes est vide, les exonérations et aides sont bienvenues mais ne sont en aucune façon une incitation à embaucher. D’un autre côté le jour où il y a des carnets de commande, les aides feront plaisir mais on embauchera de toutes façons.
      Bref, les aides et exonérations ça a du sens pour palier un problème particulier, pas pour prétendre piloter le système macro économique. Entre temps ce sont toujours les mêmes qui en profitent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.