Catégories
Uncategorized

« Infra­s­truc­­ture vélo » – L’évo­lu­tion

Vous rappe­lez-vous le premier billet sur l’in­fra­struc­ture vélo à côté de chez moi ?

Ça fait depuis fin août que ça dure. Oh, ça évolue, mais c’est pire à chaque étape, de plus en plus dange­reux. Petite rétros­pec­tive pour rire (ou pas) :

1er septembre – Celui de droite débouche sans préve­nir à contre­sens au milieu d’une voie de circu­la­tion auto­mo­bile 😱
11 septembre : On connait désor­mais l’in­ten­tion de l’ur­ba­niste. Le cycliste de droite doit bel et bien faire 10 mètres à contre­sens au milieu de la circu­la­tion puis tour­ner pour prendre le passage piéton afin de traver­ser les rails et rejoindre l’autre sens de circu­la­tion 😱, sans signa­li­sa­tion 😱
26 novembre : Il y a eu deux étapes.
1/ Ajou­ter un joli poteau au milieu de la piste, dont la couleur se confond tota­le­ment avec les noir et blanc du bitume 😱
2/ Prolon­ger le sépa­ra­teur de la voie de droite pour la couper sans préve­nir et avec un marquage qui incite à se le prendre en plein avec le risque de tomber sous les roues de la voiture en face 😱😱
2 décembre : La voie de gauche n’était pas assez dange­reuse alors on a déplacé le poteau en plein milieu, toujours aussi invi­sible 😱😱
Main­te­nant il y a égalité, on risque l’ac­ci­dent grave quel que soit le sens de circu­la­tion 😱
6 décembre : Ce long sépa­ra­teur sans terre-plein était dange­reux aussi pour les voitures alors eux on leur a mis une signa­li­sa­tion. Ce n’est malheu­reu­se­ment pas une solu­tion pour les cyclistes, quand bien même on le verrait sur fond de passage piéton.

Entre trois et quatre mois pour ça… Oui les collec­ti­vi­tés et le respon­sable des travaux ont été aler­tés. On voit d’ailleurs bien qu’ils agissent.

Cela dit, comme ils réus­sissent à faire de plus en plus dange­reux à chaque étape, j’en viens presque à me deman­der s’il n’est pas mieux de tout lais­ser en l’état.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *