Gants vélo hiver


Il n’y a pas de mauvais temps, juste de mauvais équi­pe­ments

C’est la cita­tion qu’on me sort souvent quand je parle de pluie ou de froid, et l’ex­pé­rience veut que je tombe assez faci­le­ment d’ac­cord.

Personne ne verrait comme un exploit de marcher en ville l’hi­ver. On se féli­cite même de balades en montagnes, de ski ou de raquettes. Pourquoi le froid serait-il diffé­rent à vélo ?

Les gants actuels

Gants de vélo 500 mi-saison Décath­lon

Jusqu’à envi­ron 10°C je suis avec les gants de mi-saison Décath­lon. Ils résistent assez à la pluie pour mes trajets. Je regrette juste de les avoir pris en noir.

Gants Shimano Gore­tex Infi­nium Wind­stop­per Insu­la­ted

Pour l’hi­ver je sors les Shimano Gore­tex Infi­nium Wind­stop­per Insu­la­ted (oui, bonjour le nom à rallonge) et c’est parfait tant qu’il ne pleut pas trop et jusqu’à ce qu’on approche du gel.

Ça sera proba­ble­ment suffi­sant pour d’autres mais je n’ai malheu­reu­se­ment quasi aucune circu­la­tion dans les mains. C’est trop léger pour moi avec l’hu­mi­dité et les tempé­ra­ture qui approchent du néga­tif.

Autour des gants

On m’a conseillé « si tu as froid aux mains couvre-toi la tête et le torse ». J’ai une casquette coupe-vent de mi-saison mais je n’avais pas froid à la tête. J’ai quand même tenté le gros bonnet, le tour de cou en polaire et le gros blou­son : J’ai eu globa­le­ment chaud mais quand même froid aux mains.

Les sous-gants n’ont pas eu d’ef­fet signi­fi­ca­tif chez moi non plus. J’ai n’ai pas eu l’im­pres­sion d’être serré dans mes gants mais je n’ex­clus pas pour autant que j’au­rais pu avoir plus de chaleur avec plus d’air donc une taille de plus dans mes gants. Il reste que si c’est pour ache­ter d’autres gants plus larges en plus des actuels, autant regar­der direc­te­ment des gants adap­tés à la base.

Les gants sub-zéro

Il y a peu de gants vélo pour tempé­ra­tures néga­tives et je ne suis pas très à l’aise à prendre des gros gants lourds et peu souples, alors que j’ai le budget pour prendre des choses adap­tées à mon usage.

Gants Shimano Infi­nium Prima­loft 2×2

Il y a les Shimano Infi­nium Prima­loft 2×2 qui me font de l’œil, et le décou­page mi-moufle en deux fois deux doigts me semble effec­ti­ve­ment parfai­te­ment adapté à mon besoin. Ils sont prévus pour 5°C de moins que mes actuels et ça devrait suffire (surtout si je prévois une taille de plus pour y mettre des sous-gants.

Ekoi a aussi des gants sur la même plage de tempé­ra­ture mais je ne sais pas s’ils survendent leur résis­tance au froid ou pas (alors que les Shimano je peux compa­rer aux actuels et reti­rer 5°C à ceux que je connais).

Ekoi Heat Concept 5

L’al­ter­na­tive semble être les gants chauf­fants. On m’a juste­ment pointé les Heat Concept 5 d’Ekoi. J’avoue que j’ai un blocage psycho­lo­gique à avoir des résis­tance qui peut bruler dans les doigts et à devoir gérer un élément avec une batte­rie à rechar­ger tous les jours. J’ai fait atten­tion à ne pas le subir avec les lumières ; ce n’est pas pour le subir avec des gants. J’y vien­drai peut-être si mon achat premier est un échec mais je préfé­re­rais une solu­tion passive. Bon, et on dépasse quand même les 100 €, ce qui me parait cher pour mon usage.

Et sinon ?

Manchons vélo

Dans les discus­sions l’idée du manchon est quand même reve­nue régu­liè­re­ment. On casse le vent, donne un effet moufle, et ça se cumule avec diffé­rentes gammes de gants suivant la tempé­ra­ture. J’avoue que l’idée me tente et que ça fait un cadeau de Noël plus abor­dable qu’une pair de gants haut de gamme pour grand froid.

J’avais peur de me retrou­ver prison­nier collé au guidon sans pouvoir sortir mes mains faci­le­ment en urgence. Les discus­sions que j’ai eu m’ont rassuré sur ce point.

Et donc, tu prends quoi ?

Je garde mes deux paires de gants pour la mi-saison et pour l’hi­ver au-delà des quelques degrés. Les manchons m’ont l’air de l’op­tion la plus évidente et la moins chère. On perd un peu en style mais on gagne peut-être aussi en prati­cité par rapport à de très gros gants donc j’ai envie d’es­sayer ça.

Si ça ne fonc­tionne pas pour des raisons pratiques, je tente­rai les gants Shimano Prima­loft en 2×2. Je crois beau­coup à l’avan­tage de ne pas isoler chaque doigt indé­pen­dam­ment.

Si ça ne fonc­tionne pas parce que j’ai encore froid je pous­se­rai direct vers les gants chauf­fants, malgré moi.


Le retour sur les manchons est publié. Pour moi c’est une réus­site.


Une réponse à “Gants vélo hiver”

  1. J’ai des gants : polaire dedans, laine dehors et j’ai chaud aux mains.
    Sinon j’ai longtemps mis des sous-gants en soie (de ski) et des gants en laine par dessus, c’était impeccable pour l’hiver lyonnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.