Et que fait-on des esti­ma­tions ?


Quelle est votre stra­té­gie agile ?

  • Le plus stra­té­gique en premier ?
  • Ce qui est tech­nique­ment plus complexe en premier ?
  • Ce qui est le plus risqué en premier ?
  • Ce qui se voit en premier ?
  • Ce qui est le plus simple en premier ?
  • Ce qui apporte le meilleur retour sur inves­tis­se­ment en premier ?

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. C’est unique­ment une histoire de stra­té­gie. L’im­por­tant est d’être cohé­rent sur une période pour mettre en œuvre cette stra­té­gie et de ne pas faire un peu de tout à la fois.

Inté­res­sant de noter tout de même que sauf ordre de gran­deur extra­or­di­naire (donc facile à iden­ti­fier sans être bon en esti­ma­tion), seule les deux dernières stra­té­gies ont réel­le­ment besoin d’es­ti­ma­tion avant réali­sa­tion.


Une réponse à “Et que fait-on des esti­ma­tions ?”

  1. Si la cohérence sur une période de temps est importante pour obtenir un retour sur investissements, un mix de ces choix est néanmoins parfois légitime. En particulier, la levée des risques est parfois une activité qui s’intercale de temps en temps au milieu d’autres objectifs pour la simple raison qu’elle permet de faire les choix stratégiques avec pertinence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.