Connec­ter une PME à Inter­net

Trou­ver une connexion Inter­net adap­tée à une PME c’est vite le parcours du combat­tant.

Notre besoin initial c’est le surf web de tous les jours pour une petite dizaine de personnes, les petits télé­char­ge­ments, les mails, les pièces jointes parfois un peu volu­mi­neuse, la télé­pho­nie voip, et excep­tion­nel­le­ment des télé­char­ge­ments de backups ou des envois de données sur les serveurs de produc­tion.

Pour traduire ça en carac­té­ris­tiques tech­niques, les coupures sont critiques comme pour tout le monde, mais nous ne mour­rons pas si nous avons quelques heures d’in­dis­po­ni­bi­li­tés une ou deux fois dans l’an­née. Nous n’uti­li­se­rons pas forcé­ment une bande passante moyenne énorme, mais quand il faut envoyer un fichier de 20 Mo, descendre une sauve­garde de la base de données ou monter 500 Mo en produc­tion, c’est plus qu’a­gréable d’avoir un débit consé­quent. Rien de plus gênant que de devoir perdre du temps à envoyer un PDF de 20 Mo à un corres­pon­dant.

Si j’avais le choix, une offre fibre pour parti­cu­lier à 100 Mb/s descen­dant 50 Mb/s montant, doublée avec une SDSL ou ADSL stan­dard chez un autre FAI, convien­drait à merveille en terme de qualité de service et de capa­cité en débit.

En pratique notre bureau n’est pas connecté aux réseaux fibrés rési­den­tiels, donc il faut compo­ser autre­ment.

Débits et prix

L’ADSL c’est du 20 Mb/s descen­dant, 1 Mb/s montant, pour 30 à 40 € TTC mensuels, moitié plus cher si on prend un FAI « pro » avec une GTR de 4h. Les offres sont assez cohé­rentes.

Côté SDSL l’offre imbat­table côté prix c’est OVH qui propose 5 Mb/s symé­triques sur une paire de cuivre pour 30 € par mois, sans enga­ge­ments ni frais d’ins­tal­la­tion ou rési­lia­tion. Les concur­rents ont eu beau me soute­nir que ces débits étaient impos­sibles sur une unique paire de cuivre, j’ai pu constaté que les 5 Mb/s sont effec­ti­ve­ment atteints. Si vous voulez du GTR 4h (heures ouvrées) on passe à 100 € par mois avec un enga­ge­ment d’un ou deux ans et des frais d’ins­tal­la­tion. Sur cette dernière il est possible de cumu­ler jusqu’à 4 paires de cuivres pour un débit de 20 Mb/s symé­trique (mais la facture augmente).

Chez la concur­rence en SDSL c’est la vraie jungle. Le plus souvent c’est limité à 2 Mb/s par paire de cuivre et avec un prix aux alen­tours de 200 € mensuels par paire, plus des frais d’ins­tal­la­tions et un enga­ge­ment de deux ans. Parler de 8 Mb/s c’est quadru­pler les prix, tout simple­ment. Seul Colt propose du 5 Mb/s sur une seule paire, mais à 500 € mensuels. Tous ces prix sont avec une GTR, en géné­ral de 4h en heures ouvrées.

Si on souhaite monter un peu en débit il faut passer par des offres « fibre ». Là il faut sortir le porte­feuille. On parle assez rapi­de­ment de 750 à 1500 € mensuels pour 10 Mb/s, sans comp­ter le raccor­de­ment initial.

La GTR, la haute dispo­ni­bi­lité

On peut faci­le­ment se dire qu’une coupure est inac­cep­table, empê­chera les gens de bosser, de rece­voir les coups de télé­phone. C’est souvent vrai mais outre la ques­tion « quel montant est-il raison­nable d’in­ves­tir pour éviter une coupure ? », il faut bien penser à « ce montant me garan­tit-il vrai­ment contre une coupure ? »

La GTR et le débit garanti ce sont les deux mots de tous les commer­ciaux qui vendent de la SDSL. En pratique ne vous y trom­pez pas : Une GTR de 4h en heures ouvrées, ça veut dire que votre ligne peut tomber une demie jour­née et ne la voir réap­pa­raitre que le lende­main matin. Hors cas excep­tion­nel, la qualité ne sera donc pas forcé­ment meilleure qu’une ligne rési­den­tielle grand public.

Sur les cas graves on peut comp­ter avoir des équipes qui inter­viennent avec plus de sérieux et plus d’im­pli­ca­tion mais le GTR ne « garan­tit » en fait rien. Il vous permet juste de récu­pé­rer une faible partie de la facture mensuelle si l’ac­cès n’est pas réta­blit.

Si le problème est au niveau du répar­ti­teur ou de la boucle locale, il est probable que ça ne change rien au temps de réta­blis­se­ment. Si le problème est au niveau du FAI, avoir une seconde ligne en paral­lèle chez un second FAI vous coûtera proba­ble­ment moins cher que la GTR « pro » tout en ayant un béné­fice bien plus grand.

Le plus symbo­lique c’est bien l’offre OVH où la même connexion passe de 30 € à 100 € en ajou­tant la GTR. La techno est la même, l’in­fra est la même. Je veux bien croire que l’équipe sera un peu plus réac­tive, mais si la rési­den­tielle tombe c’est proba­ble­ment que la pro serait tombée aussi, et les temps de réta­blis­se­ment réels ne seront pas fonciè­re­ment diffé­rents. L’équipe commer­ciale OVH confirme d’ailleurs très bien ça au télé­phone en disant que l’offre avec GTR c’est « pour ceux que ça rassure ».

La gamme de choix

En montant une SDSL OVH doublée par une ADSL stan­dard d’un autre FAI on est loin d’être « sans risques » mais c’est un risque qui peut proba­ble­ment être assumé.

Le choix du pauvre c’est donc un 60 € par mois pour le couple SDSL + ADSL. Pour le même prix ça permet d’uti­li­ser l’un ou l’autre suivant qu’on a besoin de débit montant ou descen­dant. Le résul­tat c’est un peu 20 Mb/s en descen­dant, 5 Mb/s en montant (si vous êtes proche du sous-répar­ti­teur).

Pour ajou­ter quelques bretelles on peut prendre la GTR sur la ligne OVH, et une offre avec clef 3G de secours côté ADSL SFR. La GTR permet de combler les problèmes simples, et la clef 3G permet de border si c’est quelque chose de grave et long. Ça ne sera pas idéal, ça ne couvre pas tous les cas, mais ça reste abor­dable pour 150 € mensuels.

Monter en débit deman­dera un inves­tis­se­ment de 100 € mensuels par paliers de 5 Mb/s sur la SDSL. La fibre et les liai­sons dédiées n’au­ront de sens que si vous ne pouvez vrai­ment accep­ter aucune coupure (mais sans vous faire d’illu­sions : vous en aurez quand même), si vous voulez plus de 20 Mb/s (mais la facture sera multi­pliée par 5 rien que par le chan­ge­ment de techno avant même de dépas­ser les 20 Mb/s), ou si vous n’êtes pas proches d’un sous-répar­ti­teur (mais peut être que démé­na­ger la PME coûtera moins cher que de passer par une fibre).

Si vous montez une boîte techno, être sur de la fibre rési­den­tielle à 45 € par mois vous sauvera pas mal de cash les premiers temps. Ça vaut le coup de le prendre en compte dans votre loca­li­sa­tion initiale.

Rejoindre la conversation

6 commentaires

  1. Salut Eric

    On en avait déjà discuté sur Twitter mais chez nous on a une fibre dédiée 100Mb symétrique (full-duplex ;)) avec la téléphonie IP incluse (T2 – 15 canaux) pour 600 € HT par mois donc loin des chiffres que tu évoques pour la fibre :p
    De mémoire on a une GTR de 4h et depuis la mise en place il y a 2 ans on a eu aucune coupure dépassant cette GTR (je n’ai même quasiment pas de coupure à l’esprit quand j’y repense).

    Eric

    1. On en avait discuté, mais les mêmes me proposent des prix de 800€/mois pour 10Mb/s quand je les appelle (et je ne parle pas du setup). Du coup…

  2. De notre côté (TPE), on a simplement 2 lignes grand public en techno différentes (fibre et ADSL) avec un routeur qui fait la bascule de la fibre vers l’ADSL si la fibre tombe. Ce n’est pas parfait mais ça suffit à dépanner durant les coupures pas si fréquentes que ça de toute manière.

  3. Et chez nous, on a le combo ADSL + SDSL, avec switch automatique en cas de coupure de l’une ou l’autre.
    Au quotidien (donc lorsque tout va bien), la SDSL est réservée via quelques règles de firewall au service informatique, afin que nous puissions profiter de l’upload pour remonter des backups ou surfer dans des conditions correctes lorsque l’ADSL, qui est utilisée par les autres services du groupe, est trop engorgée.
    Dans les faits, on a pas (encore) eu de coupures totales en 9 mois, hormis un problème technique sur notre infrastructure.
    En l’absence d’une offre fibre, soit parce que l’infrastructure n’existe pas, soit parce que le coût est disproportionné par rapport aux besoins, c’est pour le moment la meilleure solution en terme de disponibilité/coût/efficacité.
    Et oui, le GTR est du pipeau, d’autant que le compte à rebours ne démarre uniquement qu’à l’initiative du client.

      1. Un arkoon mais il est bien trop cher par rapport à ce qu’il permet de faire et tu peux avoir aussi bien (voir mieux) pour bien moins cher grâce à PFSense et une Soekris.
        D’ailleurs, c’est ce qu’on a en fallback de l’arkoon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de ce site, du contenu, de l'auteur
Je poste parfois ici des humeurs ou des pensées. Parfois je change, parfois je me trompe, parfois j'apprends, et souvent le contexte lui-même évolue avec le temps. Les contenus ne sont représentatifs que de l'instant où ils ont été écrits. J'efface peu les contenus de ce site, merci de prendre du recul quand les textes sont anciens. Merci

À toutes fins utiles, ce site est hébergé par Scaleway, ONLINE SAS, joignable par téléphone au +33 (0)1 84 13 00 00 et joignable par courrier à l'adresse BP 438 - 75366 Paris Cedex 08.