Apple won’t carry an ebook because it mentions Amazon

Voilà ce qui arrive quand on donne trop de liberté à un ou deux acteurs pour faire la police. Voilà que le passage obligé pour une part importante de toute la publication littéraire, après avoir banni ce qui lui semble immoral suivant ses propres critères, bannit les liens et citations de son concurrents. Apple won’t carry an ebook because it mentions Amazon

Si cela semble anodin, on entre de plein pied dans l’assujettissement des citoyens à la mégacorp de leur choix, qui créera un environnement « propre » avec les bonnes oeillères où il faut. Les romans d’anticipation étaient très pessimistes et nous n’en sommes pas encore à les dépasser, mais nous en prenons la direction.

Amazon lui-même n’est pas forcément moins risqué. Le problème c’est bien le poids trop important d’un seul acteur, quel qu’il soit.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Cette façon débile de procéder d’Apple ne va pas forcément pénaliser le lecteur. C’est au contraire Apple qui se pénalise tout seul puisque du coup l’achat sera effectué quand même, mais ailleurs… Non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de ce site, du contenu, de l'auteur
Je poste parfois ici des humeurs ou des pensées. Parfois je change, parfois je me trompe, parfois j'apprends, et souvent le contexte lui-même évolue avec le temps. Les contenus ne sont représentatifs que de l'instant où ils ont été écrits. J'efface peu les contenus de ce site, merci de prendre du recul quand les textes sont anciens. Merci

À toutes fins utiles, ce site est hébergé par OVH SAS, joignable par téléphone au +33 (0)9 72 10 10 07 et dont le siège social est au 2 rue Kellermann, 59100 Roubaix, France.