Catégories
Photo

[Photo] Rien d’autre

Parfois les images sortent diffi­ci­le­ment. Celles qui suivront ces prochains jours ont mis plus de six mois. Mon parcours a évolué depuis mais si je n’au­rais pas choisi ces situa­tions aujourd’­hui, elles ont toujours un sens. Certaines sont en couleur, ce qui est une excep­tion dans ma produc­tion. Ça aurait été un sacri­lège de ne pas en profi­ter ici.

Rien d’autre (9364)

Je parlais de croix il y a quelques temps, et sans le savoir j’ai failli donner le même titre à cette photo. Quand on enlève tout le reste pour se mettre à nu, pour révé­ler qui nous sommes, on s’aperçoit qu’il reste toujours quelque chose qui nous repré­sente. À nu on ne triche pas mais on exprime toujours quelque chose de fort.

Catégories
Photo

Corps et tabous

Je me moque copieu­se­ment de Face­book et de son filtre de respec­ta­bi­lité pour les photos. J’iro­nise sur les censures. On peut voir les corps mais pas de téton fémi­nin ou de sexe. On en arrive a des situa­tions déli­rantes où les artistes mettent des caches-téton sur les photos et où on bannit des photos de promo­tion contre le cancer du sein.

Je me moque mais fina­le­ment, en discu­tant photo avec des amis, je me rend compte qu’on fait bien les même idio­ties. Notre limite est juste placée un peu plus loin, en auto­ri­sant les seins et un peu de pilo­sité. Même pour des photos artis­tiques et inté­res­santes par ailleurs, j’écarte systé­ma­tique­ment celles où le photo­graphe laisse le sexe appa­rant. Il faut qu’il soit caché ou hors cadre, à la limite dans l’ombre si on ne distingue pas grand chose.

J’ai l’im­pres­sion de me faire domi­ner par des tabous stupides. Quel sens cela a-t-il de rendre honteux ou inter­dit quelques dizaines de centi­mètres carrés sur un corps sachant qu’on sait bien tous comment c’est fait de toutes façons ? Qu’il y a-t-il de si sulfu­reux à avoir un corps ou à l’as­su­mer ?

Il y a quelques temps j’avais publié une photo quasi­ment unique­ment pour sortir de ce genre de tabous. C’était fina­le­ment plutôt pudique et consen­suel. Aujourd’­hui j’ai presque envie de repro­duire le tableau de Cour­bet, juste pour montrer qu’il n’y a là rien qui devrait faire faire honte, pour me montrer que je n’en ai pas honte.

L'origine du monde - Gustave Courbet
L’ori­gine du monde – Gustave Cour­bet

Ce tableau a déjà 150 ans, et rien n’a changé. Nous l’ac­cep­tons, mais à condi­tion de ne le voir qu’à titre histo­rique, en pein­ture et entouré d’un cadre.

Catégories
Photo

[Photo] À chaque fois

J’ai encore fait une boulette. J’ai désac­tivé l’auto-focus qui pati­nait dans le noir sur une prise vue… et j’ai oublié de le rebran­cher sur la suite de la séance. Le petit écran du reflex ne m’a pas permis de m’en rendre compte avant la fin.

Ce n’est pas la première fois. Flash secon­daire éteint, ISO remon­tées trop haut ou bais­sés trop bas et jamais remis à un niveau raison­nable, compen­sa­teur d’ex­po­si­tion modi­fié et jamais remis à zéro, ouver­ture refer­mée et jamais réou­ver­te… Il y a forcé­ment un moment où j’ou­blie.

Je pense me prépa­rer quelques jolis cartons colo­rés et jeter celui qui corres­pond par terre en plein milieu quand je pousse un réglage critique. Ça me sautera forcé­ment à la figure au bout d’un moment si j’ou­blie de corri­ger ensuite. J’ai cepen­dant peur que ça me coupe de ce que je suis en train de faire (ou que je me dise « mais non cette fois j’y pense­rai, c’est juste pour quelques instants »).

Et vous, comment vous assu­rez-vous que rien n’est oublié ?

Catégories
Photo

[Récap photo] Un pas en avant

Je fais les réca­pi­tu­la­tifs des séances qui n’en ont pas béné­fi­cié, quitte à remon­ter un peu dans le passé. Celle-ci était parti­cu­lière pour moi.

La première séance avec quelqu’un que je ne connais­sais pas déjà avant. C’est aussi la première qui a commencé par une discus­sion, et qui a du coup apporté quelque chose de parti­cu­lier en plus de la simple photo brute.

Il y avait même eu un petit teaser :

 

Comme les précé­dentes, vous pouvez suivre les textes sur le fil RSS ou Twit­ter, et les images seules sur Flickr.

Oser
Oser
Personnel
Person­nel
Transparence
Trans­pa­rence
Rencontre
Rencontre
Parfois il suffit d'un sourire
Parfois il suffit d’un sourire
Reproduire
Repro­duire
Persister
Persis­ter
Séduire
Séduire
Lumière
Lumière
Tiraillement
Tiraille­ment
Ambiance
Ambiance

Et trois pour lesquelles je n’ai rien rédigé, mais qui ont été présen­tées sur Flickr :

Vue
Vue
Sans contexte
Sans contexte
Point de repos
Point de repos
Catégories
Photo

[Récap photo] Un pas avant la pause

Je n’avais pas publié le réca­pi­tu­la­tif mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. Séance diffi­cile, avec une pièce petite et encom­brée, beau­coup d’er­reurs de ma part, mais c’est aussi une de celle où j’ai fini par plus cher­cher un sens lors des déve­lop­pe­ment plutôt que du simple graphique. Il en reste quelques photos qui vont rester dans la sélec­tion.

Comme la précé­dente, si les textes sont publiés ici par fil RSS ou sur Twit­ter, vous avez l’in­té­gra­lité des albums sur Flickr. Vos réac­tions m’in­té­ressent, même quand elles ne sont qu’un j’aime ou je n’aime pas, un retweet ou un repar­tage. Surtout ne les rete­nez pas en pensant que vous n’êtes pas légi­times.

La croix
La croix
Même cachée (7969)
Même cachée
Continuité (8126)
Conti­nuité (8126)
Se voir autrement (8272)
Se voir autre­ment
Modèle
Modèle
Pause et kimono
Pause et kimono
La sécurité des portraits
La sécu­rité des portraits
La sécurité des portraits
La sécu­rité des portraits
Respirer
Respi­rer
Recherche (8233)
Recherche
Être soi
Être soi
Accepter
Accep­ter
Projection
Projec­tion
Catégories
Photo

[Récap photo] Au mascu­lin

Peut-être trop de pudeur de mon côté, cette première séance homme a été bien plus courte que les habi­tuelles. J’en garde quelques photos que j’aime bien, et des vues du dos qui me sont chères, mais je suis aussi frus­tré : J’ai l’im­pres­sion d’avoir comme bégayé dans mon chemin. Je suis reparti avec plus de pudeur et d’hé­si­ta­tions que dans ma première séance fémi­nine, mais en plus sans oser avan­cer fron­ta­le­ment. Il y a encore du chemin.

Comme pour la précé­dente séance, vous avez les textes ici, mais les diffé­rents albums sont aussi publiés direc­te­ment sur Flickr, annon­cés sur Twit­ter.

Changement
Chan­ge­ment
Droit
Droit
Espace
Espace
Dos
Dos
Survivre (8899)
Survivre
Catégories
Photo

[Photo] Survivre

Survivre (8899)Je tente les mêmes posi­tions mais les allon­gés me donnent immé­dia­te­ment un ressenti diffé­rent pour les hommes. Là où il y a de la séré­nité, de la beauté ou même de la séduc­tion chez la femme, le corps mascu­lin prend immé­dia­te­ment une conno­ta­tion de force. Allongé il devient soit agoni­sant soit survi­vant.

Comme pour les précé­dentes, je remarque après coup que j’ai privi­lé­gié une vue de dos, encore une fois. Il y a tout un chemin à faire, et une repré­sen­ta­tion à décons­truire. Fina­le­ment le sujet est bien plus inté­res­sant que je ne l’ai perçu au départ.


La séance complète

Catégories
Photo

[Photo] Dos

Dos (8835)Sans commen­taire parti­cu­lier. Les ombres sur les muscles, les omoplates et la cambrure du dos sont toujours excep­tion­nelles, quel·le que soit le modèle.


La séance complète

Catégories
Photo

[Photo] Espace

Espace (8844)J’ai commencé mon parcours photo au télé­objec­tif, à faire des portraits telle­ment serrés qu’il manquait le front et le menton. J’en fais encore mais je commence à m’au­to­ri­ser les plans plus larges, en inté­grant l’es­pace autour pour créer quelque chose de diffé­rent. Je n’en n’avais pas réel­le­ment conscience et voir ce cadrage – conçu ainsi lors de la prise de vue – m’a fait un bien fou à l’égo.


La séance complète

Catégories
Photo

[Photo] Droit

Droit (8832)Quelle posi­tion avec un homme ? Quels sont les reliefs inté­res­sants, les courbes perti­nentes ?

Rien que l’ab­sence des courbes de la poitrine a tota­le­ment changé mes repères. Je me suis reparti sur le dos, peut-être pour éviter la ques­tion sans m’en rendre compte. Je suis reparti comme de zéro.


La séance complète