Catégories
Uncategorized

Vrac du 4 avril 2020

Poli­tique et Société

Écono­mie

Commu­ni­ca­tion

Éduca­tion

Impact de la (non) conti­nuité éduca­tive

Je ne mets que des extraits mais c’est à lire en entier. Arrê­tons la vision apoca­lyp­tique.

Valeur des diplômes

Une note rédi­gée par les écono­mistes Eric Maurin et Sandra McNally sur « les béné­fices de long terme de 1968 » démontre que la simpli­fi­ca­tion et la désor­ga­ni­sa­tion des examens après la crise ont permis à un nombre impor­tant de jeunes d’in­té­grer l’Uni­ver­sité, alors qu’ils n’y seraient jamais parve­nus dans des condi­tions normales. Ces mira­cu­lés de Mai ont eu une carrière profes­sion­nelle et des reve­nus large­ment supé­rieurs à ce qu’ils pouvaient attendre. Et, près de quarante ans plus tard, il appa­raît que leurs enfants ont moins redou­blé à l’école.

Le Monde, « Le destin ines­péré des « mira­cu­lés » de Mai 68 », 29 mars 2005

Santé

Inéga­li­tés

« Ici plein de gens ne savent même pas envoyer un e-mail, alors vous imagi­nez télé­char­ger et impri­mer une, puis deux attes­ta­tions ? Certains préfèrent sortir sans, au risque de prendre une amende. Mais jamais ils ne vous diront : je suis bloqué, je n’y arrive pas, je n’ai pas d’or­di­na­teur »

[…]

« Alors que commu­niquer via Inter­net paraît quasi incon­tour­nable dans le monde profes­sion­nel et person­nel, un peu plus de 21 % de la popu­la­tion [de plus de 15 ans] ne dispose pas de cette capa­cité », rele­vait une enquête de l’In­see en 2019.

Le Monde, « « Plein de gens ne savent pas envoyer un e-mail, vous imagi­nez télé­char­ger une attes­ta­tion ? » : la frac­ture numé­rique aggra­vée par le confi­ne­ment », le 4 avril 2020

Repris d’un compte privé : « Combien de telles personnes parmi les sanc­tion­nés et ce chiffre dont se garga­rise le gouver­ne­ment ? »

Culture, Arts et créa­tions

Déli­rant et poétique

Super­cop­ter

Paris Première ressort les épisodes de super­cop­ter. Je ne me souve­nais pas que c’était mal joué à ce point. Sérieu­se­ment, c’est inima­gi­nable. La musique est par contre toujours aussi entraî­nante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *