Une famille se met à manger bio, voici les effets sur sa santé


Pour convaincre le public de fran­chir le pas, la chaine d’épi­ce­ries suédoise Coop a financé une étude de trois semaines sur une famille de cinq personnes, les Palm­bers. La première semaine, ses membres se sont alimen­tés comme à l’ac­cou­tu­mée avec des produits ordi­naires, tout en four­nis­sant au quoti­dien des échan­tillons d’urine.

Article complet sur We Demain


2 réponses à “Une famille se met à manger bio, voici les effets sur sa santé”

  1. J’ai également lu cet article.
    Je me doutais, que leur santé s’améliorerait… mais ce qui m’a surpris, c’est la vitesse à laquelle leur corps a évacué les toxines/pesticides/cochonneries.

  2. Une entreprise qui fait du bio et qui finance une étude qui démontre que consommer du bio fait diminuer le taux de pas-bio dans l’organisme des sujets de l’étude ? (en sous entendant lourdement qu’il y a un lien direct entre le taux de pas bio et la santé, mais en précisant quand même en toutes lettres qu’on a aucune idée de ce lien) Dans beaucoup d’autres domaines, on appellerait ça un article partisan. Heureusement qu’il s’agit d’un sujet de gentils :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.