Un peu de recul pour ce week-end


Parfois on tombe sur des textes avec un peu de recul, et ça fait du bien.

Le premier de ce week-end est à propos des vélos en libre service. On y dépasse les récri­mi­na­tions sur les dégra­da­tions ou leur mauvais station­ne­ment bien que ce soit en plein dans le sujet.

Les vélos en libre service, qui sont là pour long­temps, nous donnent une belle occa­sion de repen­ser la mobi­lité et l’es­pace public. À condi­tion de ne pas se cris­per, de ne pas renon­cer (à régu­ler), et de faire preuve d’ima­gi­na­tion.

Le second est à propos de l’aban­don de l’am­bi­tion initiale d’of­frir une couver­ture chômage aux sala­riés démis­sion­naires. L’idée est toujours là mais telle­ment limi­tée qu’elle n’a plus vrai­ment le même sens.

« L’échec de la révo­lu­tion de l’as­su­rance chômage » explique en quoi il y avait là quelque chose d’in­té­res­sant, qu’on aurait pu consi­dé­rer comme un inves­tis­se­ment social posi­tif.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.