Catégories
Vie privée

The Austra­lian govern­ment can’t safe­guard Putin’s data

Guar­dian Austra­lia broke the news that the immi­gra­tion depart­ment had inad­ver­tently disclo­sed the perso­nal infor­ma­tion, inclu­ding passport and visa numbers, of 31 world leaders in Austra­lia for the G20. Among the leaders whose details were leaked were Barack Obama, Vladi­mir Putin and Angela Merkel.

S’ils ne sont pas capables de garder confi­den­tielles ces données là, comment pouvons nous espé­rer qu’ils garde­ront confi­den­tielles les données de tout un chacun, moins critiques et auxquelles plus de monde a accès, sans contrôle ?

Ce n’est pas une ques­tion théo­rique, puisque les actua­li­tés se téles­copent :

This is the same depart­ment that posted the disclo­sure of perso­nal details of nearly 10,000 adults and chil­dren, inclu­ding a third of all asylum seekers, a breach that could quite genui­nely have put lives at risk.

— The Guar­dian

Nous sommes sur le point, en France, d’au­to­ri­ser la surveillance de masse de tout ce qui est élec­tro­nique (et un peu plus), tout ce qu’on repro­chait hier à la NSA en se scan­da­li­sant. Nous savons déjà que c’est inac­cep­table du point de vue éthique, inef­fi­cace du point de vue pratique, et sacré­ment risqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *