Systèmes de vote


La qualité est vrai­ment mauvaise mais l’écoute est inté­res­sante pour ceux qui ne maitrisent pas encore les subti­li­tés des diffé­rents systèmes de vote et qui crient au vol de démo­cra­tie avec le système français actuel :

Je diffère toute­fois de la conclu­sion : Le fait que plein de systèmes de vote renvoient des résul­tats diffé­rents n’im­plique pas qu’il n’existe pas de bon système de vote. Tout ça veut juste dire qu’il nous faut défi­nir nos critères pour déter­mi­ner ce qui est juste pour nous.

Sur les cinq systèmes, les trois derniers présen­tés ont tendance à exclure les candi­dats qui ne peuvent pas faire consen­sus. À l’in­verse, si les votes majo­ri­taires ont tendance à éviter les consen­sus mous mais l’élu pour­rait ne conve­nir qu’une faible part des élec­teurs.

Dans une démo­cra­tie apai­sée, j’ai tendance à penser que c’est la première alter­na­tive qui a du sens (et inver­se­ment : que la seconde alter­na­tive ne peut pas mener à une démo­cra­tie apai­sée).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.