Sous quel statut ?


Je réponds souvent à la ques­tion donc je pose ici mes notes :

Si c’est en paral­lèle d’une acti­vité sala­riée ou d’une couver­ture chômage :
➡️ SASU pour en tirer des divi­dendes (*)

Sinon, si c’est juste pour avoir la liberté mais que vous souhai­tez garder le chômage et avoir une fiche de paie d’une société qui ne vous appar­tient pas, quitte à gagner moins :
➡️ Portage sala­rial

Sinon, si c’est pour un chiffre d’af­faire de moins de 72 k€ ou pour 1 à 2 ans (quitte à chan­ger de statut ensuite) :
➡️ Micro-entre­prise (ancien­ne­ment auto-entre­pre­neur).

Sinon, si vous avez l’âme d’un opti­mi­sa­teur à tirer un maxi­mum de revenu net en gardant une protec­tion sociale :
➡️ SASU pour en tirer un SMIC + des divi­dendes (*)

Sinon, par défaut :
➡️ EIRL ou EURL

Note : Ça s’adapte à des free­lance infor­ma­tique (type déve­lop­peur ou expert). D’autres métiers peuvent avoir des équi­libres très diffé­rents.

Bien évidem­ment, ce n’est que pour donner des poin­teurs. Je ne remplace pas un conseil juri­dique ou comp­table appro­prié.

(* Les divi­dendes ne font pas coti­ser à la retraite)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.