Scan­dale en Grande-Bretagne : deux parle­men­taires filmés en flagrant délit de malver­sa­tion


Dans la vidéo, Malcolm Rifkind déclare aux jour­na­listes se faisant passer pour des hommes d’af­faires chinois qu’il dispose d’un accès « utile » aux ambas­sa­deurs, tandis que Jack Straw explique comment il a su par le passé discrè­te­ment utili­ser son influence pour modi­fier les règles euro­péennes au béné­fice d’une autre entre­prise.

Consé­quence ? Rien. Oh, si, un des deux annonce ne pas se repré­sen­ter, et quelques excuses bancales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.