[retraites] « les femmes seront les grandes gagnantes »

Les femmes seront les grandes gagnantes » de la réforme, a assuré Philippe. Le nouveau système accor­dera notam­ment « des points supplé­men­taires pour chaque enfant, et ce dès le 1er enfant, et non à partir du 3ème comme aujourd’­hui

Le Premier ministre, via l’AFP

Je déteste ce qui m’ap­pa­rait comme de la mauvaise foi.

Aujourd’­hui

Il y a effec­ti­ve­ment une majo­ra­tion des points/pensions de 10%, unique­ment pour ceux qui ont eu trois enfants ou plus (plafonné à 1000 € côté complé­men­taire pour l’Agirc et pour l’Arrco).

Ne parler que de ça c’est pour­tant de mauvaise foi. La vraie mesure, aujourd’­hui, c’est qu’un enfant donne droit à 4 trimestres au moment de la nais­sance, plus 4 autres pour l’édu­ca­tion des premières années.

Si vous aviez déjà toutes vos annui­tés au moment de partir en retraite, chaque trimestre cotisé en plus vous offre une surcote de 1,25% le trimestre. Si vous n’aviez pas toutes vos annui­tés, ça vous évite une décote de 1,25% par trimestre.

8 × 1,25%, on parle donc de 10% de pension en plus, par enfant, dès le premier enfant.

Ce n’est pas tout ! Aujourd’­hui le système ne garde que les 25 meilleures années. Il est donc possible de passer à temps partiel pour quelques années et accom­pa­gner l’édu­ca­tion d’un enfant sans que ça ne se voit exagé­ré­ment au moment de liqui­der la retraite (ça se verra sur les points des retraites complé­men­taires, mais pas sur la pension du régime de base).

1 enfant+ 10 % + invi­si­bi­li­sa­tion des temps partiels tempo­raires
2 enfants+ 20 % + invi­si­bi­li­sa­tion des temps partiels tempo­raires
3 enfants+ 40 % + invi­si­bi­li­sa­tion des temps partiels tempo­raires
4 enfants+ 50 % + invi­si­bi­li­sa­tion des temps partiels tempo­raires

Le seul point où mon tableau est faux, c’est pour les femmes qui conti­nuent à travailler jusqu’à l’âge limite de départ à taux plein, 67 ans aujourd’­hui, sans avoir leurs annui­tés malgré les trimestres offerts. Là l’im­pact n’est pas le même.

Propo­si­tion de réforme

Qu’est-ce que prose donc la nouvelle réforme pour que « les femmes [soient] les grandes gagnantes » ?

Simple : Une majo­ra­tion de 5% des points au moment de la liqui­da­tion, par enfant, dès le premier enfant. On se posi­tionne sur un système propor­tion­nel, donc 5% de points c’est 5% de pension.

Un temps partiel, même tempo­raire, implique moins de points coti­sés et jouera propor­tion­nel­le­ment sur le montant de la pension au moment de sa liqui­da­tion.

1 enfant+ 5 %
2 enfants+ 10 %
3 enfants+ 15 %
4 enfants+ 20 %

Je vous laisse compa­rer les deux tableaux et savoir si on vous a pris pour des imbé­ciles.


Réfé­rences :

Évidem­ment, toute correc­tion est bien­ve­nue. Pour des raisons de simpli­fi­ca­tion, je ne donne­rai cepen­dant pas les détail de tel ou tel régime ou cas parti­cu­lier. Vous êtes libres de le faire chez vous et de mettre un lien en commen­taire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de ce site, du contenu, de l'auteur
Je poste parfois ici des humeurs ou des pensées. Parfois je change, parfois je me trompe, parfois j'apprends, et souvent le contexte lui-même évolue avec le temps. Les contenus ne sont représentatifs que de l'instant où ils ont été écrits. J'efface peu les contenus de ce site, merci de prendre du recul quand les textes sont anciens. Merci

À toutes fins utiles, ce site est hébergé par Scaleway, ONLINE SAS, joignable par téléphone au +33 (0)1 84 13 00 00 et joignable par courrier à l'adresse BP 438 - 75366 Paris Cedex 08.