Catégories
Retraite

[retraites] « les femmes seront les grandes gagnantes »

Les femmes seront les grandes gagnantes » de la réforme, a assuré Philippe. Le nouveau système accor­dera notam­ment « des points supplé­men­taires pour chaque enfant, et ce dès le 1er enfant, et non à partir du 3ème comme aujourd’­hui

Le Premier ministre, via l’AFP

Je déteste ce qui m’ap­pa­rait comme de la mauvaise foi.

Aujourd’­hui

Il y a effec­ti­ve­ment une majo­ra­tion des points/pensions de 10%, unique­ment pour ceux qui ont eu trois enfants ou plus (plafonné à 1000 € côté complé­men­taire pour l’Agirc et pour l’Arrco).

Ne parler que de ça c’est pour­tant de mauvaise foi. La vraie mesure, aujourd’­hui, c’est qu’un enfant donne droit à 4 trimestres au moment de la nais­sance, plus 4 autres pour l’édu­ca­tion des premières années.

Si vous aviez déjà toutes vos annui­tés au moment de partir en retraite, chaque trimestre cotisé en plus vous offre une surcote de 1,25% le trimestre. Si vous n’aviez pas toutes vos annui­tés, ça vous évite une décote de 1,25% par trimestre.

8 × 1,25%, on parle donc de 10% de pension en plus, par enfant, dès le premier enfant.

Ce n’est pas tout ! Aujourd’­hui le système ne garde que les 25 meilleures années. Il est donc possible de passer à temps partiel pour quelques années et accom­pa­gner l’édu­ca­tion d’un enfant sans que ça ne se voit exagé­ré­ment au moment de liqui­der la retraite (ça se verra sur les points des retraites complé­men­taires, mais pas sur la pension du régime de base).

1 enfant+ 10 % + invi­si­bi­li­sa­tion des temps partiels tempo­raires
2 enfants+ 20 % + invi­si­bi­li­sa­tion des temps partiels tempo­raires
3 enfants+ 40 % + invi­si­bi­li­sa­tion des temps partiels tempo­raires
4 enfants+ 50 % + invi­si­bi­li­sa­tion des temps partiels tempo­raires

Le seul point où mon tableau est faux, c’est pour les femmes qui conti­nuent à travailler jusqu’à l’âge limite de départ à taux plein, 67 ans aujourd’­hui, sans avoir leurs annui­tés malgré les trimestres offerts. Là l’im­pact n’est pas le même.

Propo­si­tion de réforme

Qu’est-ce que prose donc la nouvelle réforme pour que « les femmes [soient] les grandes gagnantes » ?

Simple : Une majo­ra­tion de 5% des points au moment de la liqui­da­tion, par enfant, dès le premier enfant. On se posi­tionne sur un système propor­tion­nel, donc 5% de points c’est 5% de pension.

Un temps partiel, même tempo­raire, implique moins de points coti­sés et jouera propor­tion­nel­le­ment sur le montant de la pension au moment de sa liqui­da­tion.

1 enfant+ 5 %
2 enfants+ 10 %
3 enfants+ 15 %
4 enfants+ 20 %

Je vous laisse compa­rer les deux tableaux et savoir si on vous a pris pour des imbé­ciles.


Réfé­rences :

Évidem­ment, toute correc­tion est bien­ve­nue. Pour des raisons de simpli­fi­ca­tion, je ne donne­rai cepen­dant pas les détail de tel ou tel régime ou cas parti­cu­lier. Vous êtes libres de le faire chez vous et de mettre un lien en commen­taire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *