Retour sur la première semaine – livre webperf


J’ai ouvert le projet pour parta­ger mon début de livre sur la perfor­mance des sites web via github il y a une petite semaine. Il est temps de faire un premier point.

Tout d’abord « merci ». J’ai eu plus de retours que je n’en espé­rais la première semaine. Le niveau de correc­tion des premier chapitres a dépassé celui des multiples relec­tures que dont j’avais déjà pu béné­fi­cier. Ce n’est pas grand chose en soi mais une multi­pli­ca­tion de petites fautes, c’est ce qui fait la diffé­rence entre une bonne lecture et un livre pénible à ouvrir.

Au niveau de la tech­nique je confirme tous les techos qui disent que github est un bonheur. Le système de pull request et de commen­taires asso­ciés est infi­ni­ment mieux que ce que je faisais dans un pas si loin­tain passé avec des patchs envoyés par mail. La faci­lité de contri­bu­tion vient de là. Je regrette toute­fois ne pas pouvoir exclure/inclure ligne à ligne une contri­bu­tion envoyée par pull request. Là c’est du tout ou rien, et c’est dommage pour ce projet parti­cu­lier.

Le contenu a lui été converti bien plus vite que prévu grâce à la contri­bu­tion de Yoav. Pour ceux qui le souhaitent, il y a désor­mais un script de conver­sion ODT -> Pandoc qui produit un code assez bon.

Le gros défi à venir c’est l’évo­lu­tion de ce contenu. Jusqu’à main­te­nant les contri­bu­tions se sont concen­trées exclu­si­ve­ment sur des correc­tions de typo ou de formu­la­tion, et deux sur les outils. Pour que le projet vive, pour que je n’en sois plus le seul déten­teur, et pour arri­ver à un contenu complet, il faut que le contenu soit mis à jour, enri­chi et étendu.

Bref, main­te­nant nous avons (aussi) besoin de contri­bu­teurs sur le contenu lui-même. N’ayez pas peur, c’est un très bon moyen de progres­ser et de se confron­ter aux autres. Il n’y a pas de risques à part celui d’ap­prendre.


4 réponses à “Retour sur la première semaine – livre webperf”

  1. Est-ce que tout le livre a été porté sur Github maintenant ? Pour savoir si je peux l’imprimer et le lire à tête reposée.

    Là je suis en pleine procédure de déménagement mais d’ici un mois j’aurai plus de temps pour contribuer, s’il reste des miettes ;)

    • Ouaip, j’avais bien compris, et comme ça je peux déjà lire ton travail sur papier sans choper une migraine, du coup je sais ce qui est fait et ce qui potentiellement reste à traiter :)

  2. Bonjour,

    je me permet une courte intervention sur une remarque concernant les pull requests sur Github :

    > Je regrette toutefois ne pas pouvoir exclure/inclure ligne à ligne une contribution
    > envoyée par pull request. Là c’est du tout ou rien, et c’est dommage pour ce projet
    > particulier.

    Effectivement, lorsqu’on utilise la fonction d’auto-merge fournie par Github, on a très peu de liberté mais il est très facile de gérer ça en local grâce à une petite astuce qui permet de faire un checkout des branches qui correspondent au PR (https://gist.github.com/3342247)

    Cela permet d’adapter facilement le patch soumis et de ne merger que ce que l’on souhaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.