Rendre la péni­bi­lité suppor­table pour les entre­prises

Rendre la péni­bi­lité suppor­table pour les entre­prises

Un groupe de travail plan­chera pour rendre la péni­bi­lité suppor­table pour les entre­prises.
Emma­nuel Macron, Radio Clas­sique, 02/12/2014

Un peu d’hu­mour noir ferait remarquer que même au mieux des discus­sions, on a juste prévu de compen­ser légè­re­ment en fin de vie les travaux pénibles aux survi­vants, mais jamais de la rendre suppor­table pour les sala­riés. Ques­tion de valeurs et de prio­ri­tés.

Quant à ceux qui trou­ve­ront le terme « survi­vant » exagéré (ne vous cachez pas, vous êtes nombreux), je vous propose de regar­der les espé­rances de vie de ces popu­la­tions. On a beau jeu de leur propo­ser une retraite un ou deux ans plus tôt : la plupart n’en profi­te­ront pas, et conti­nue­ront à coûter bien moins cher à la collec­ti­vité que les retraites de tous ces gens aux travaux non-pénibles.

Photo d’en­tête sous licence CC BY-SA de Ulisse Albiati


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.