Qu’il y a-t-il sur votre liseuse ?


Petit sondage rapide sur le nombre et le rôle des livres présents sur vos liseuses. Quelques premiers résul­tats :

  • Dans l’en­semble vous gérez votre biblio­thèque direc­te­ment sur la liseuse : Vous y stockez les livres dès récep­tion, et vous ne les effa­cez pas après lecture.
  • Vous stockez pas mal de livres. Très peu en ont dix ou moins à la fois. La médiane est autour de 50. C’est proba­ble­ment lié au résul­tat précé­dent et ce nombre ne fera que gros­sir avec le temps.
  • Il y a un vrai atta­che­ment aux fichiers de livres, et la liseuse n’est pas utili­sée que dans un but utili­taire : Vous y stockez des livres parce qu’ils ont étés des coups de coeur, pas juste pour les lire.
  • S’y trouvent aussi les livres four­nis par défaut, des gratuits télé­char­gés au début mais qui ne seront pas lus, et même d’autres livres dont vous savez qu’ils ne vous inté­ressent pas.

J’avoue que je suis parti­cu­liè­re­ment surpris par les deux premiers points, d’au­tant que je m’adresse essen­tiel­le­ment à des utili­sa­teurs avan­cés, grands lecteurs ou profes­sion­nels tech­niques du web. Je m’at­ten­dais à ce que la biblio­thèque soit gérée par un logi­ciel tiers type Calibre et que ne soient sur la liseuse que quelques titres perti­nents, chan­gés au fur et à mesure des lecture. C’est d’au­tant plus vrai que je ne trouve pas l’er­go­no­mie des diffé­rentes liseuses excel­lente pour gérer des dizaines de titres à la fois.

Le sondage est toujours ouvert, mais le nombre d’en­trées est limité. Il se peut qu’il soit fermé quand vous y arri­ve­rez.


2 réponses à “Qu’il y a-t-il sur votre liseuse ?”

  1. Est-ce un choix délibéré de limiter le sondage aux livres uniquement ? Pour ma part un tiers à la moitié de mes EPUB sont des fichiers que je constitue à partir d’articles en ligne (tous genres) ou de fils RSS, pour lecture ultérieure et/ou archivage (de crainte que l’url ne disparaisse un jour).

    • Oui et non. Disons que les questions devraient être transposables sans que je fasse plein de cas, mais j’avoue que je pensais spécifiquement aux livres, qui je pense représentent l’activité essentielle des non-geeks.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.