Premiers résultats : liseuse ou tablette ?

Avec 200 réponses, je peux commencer à traiter quelques informations. Je commence par le plus simple mais n’hésitez pas à me proposer de vérifier des corrélations ou d’opérer des croisements/filtrages.

N’hésitez pas non plus à continuer à diffuser le lien vers le formulaire. Plus il y a de participants, plus les résultats seront intéressants.

Qui êtes vous ?

Bien entendu, ces résultats ne prétendent pas être représentatifs des français, ou de quoi que ce soit d’autre que des gens qui ont répondu. J’ai touche un public précis, avec une orientation spécifique, et via des canaux qui n’ont rien de génériques. J’ai probablement dans mes résultats une majorités de geeks, professionnels du web, ou professionnels du livre (voire les trois à la fois).

J’ai aussi une proportion non négligeable de gens qui me lisaient déjà, potentiellement parce que justement ils sont en accord avec mes opinions. C’est à prendre en compte.

Le public n’est pas d’ailleurs si technophile que je le craignais puisque moins d’un tiers est équipé en tablette LCD, et majoritairement iPad (le stéréotype geek caricatural a tendance à plutôt avoir de l’Android).

À l’inverse, ces résultats sont intéressants parce qu’ils concernent des grands lecteurs et des gens qui ont souvent eu l’occasion de tester la technologie. Ainsi 80% lisent plus de 3 heures par semaine et 25% lisent plus de 15 heures par semaines. Nous sommes bien au dessus de la moyenne française. Ça se ressent dans l’équipement : 40% sont déjà équipés en liseuse à encore électronique et savent de quoi ils parlent.

Sur quoi souhaitez-vous lire ?

Je regagne confiance sur mon crédo : le livre numérique ne passe pas par une tablette LCD. Même quand on offre l’appareil, s’il s’agit de lire un livre, c’est l’encre électronique et les liseuses légères qui gagnent haut la main : plus de 80%, le reste se répartissant entre les aficionados du papier et les tablettes LCD.

Mais ce qui est surtout intéressant c’est de regarder ce que les gens souhaitent en fonction de ce qu’ils ont déjà, afin de voir l’expérience réelle et éliminer quelques uns des biais de mon étude :

Ceux qui ont une tablette LCD voudraient lire pour moitié sur une liseuse. Ce peut être de l’insatisfaction ou de la curiosité, et l’échantillon est faible. Par contre ceux qui sont déjà sur liseuse n’ont aucune volonté de lecture sur tablette. Ça se confirme chez ceux qui ont déjà les deux : pour la lecture de livre c’est une liseuse qu’il faut.

3 réflexions sur “ Premiers résultats : liseuse ou tablette ? ”

  1. Tous les gros liseurs préfèrent la liseuse. Normal. Ce sont des lecteurs et ils favorisent l’outil de choix pour lire. Cependant je ne suis pas sûr que cela réalise un marché (sauf dans une intégration verticale d’un outil imposé comme dans le cas d’Amazon). Il est difficile de savoir quand et si le marché des liseuses va saturer. Les gens qui ne sont que des liseurs occasionnels ne passeront pas à l’acte d’achat à moins d’avoir quelque chose à très très bas prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>