Passeur d’erreurs – @PasseurSciences

Je vais le faire plutôt ici.

Je résume pour ceux qui découvrent : Vous avez créé une page Wikipedia sur un sujet obscur maitrisé par une poignée de personnes et qui n’en intéresse probablement pas beaucoup plus. Dans cette page, vous avez mêlé du vrai et du (très) faux . Il s’est passé quelques semaines sans que le faux n’ait été détecté et corrigé.

Il est facile de se faire passer pour un chercheur qui publie un résultat qui gêne. En réalité vous avez surtout répété ce qui a déjà été fait vingt fois et ce dont, surprise, la plupart des utilisateurs de wikipedia auraient pu vous révéler le résultat à l’avance.

Bref, rien de neuf, d’inconnu, ni même de surprenant. Le problème n’est pas là.

* * *

J’ai un premier problème pour quelqu’un qui prétend avoir une démarche scientifique : Que comptiez-vous démontrer ?

Vous auriez pu choisir un sujet d’actualité ou qui prête à débat public, ce qui aurait collé avec le contexte des fake news que vous invoquez. François Fillon, Donald Trump, l’évolution du climat… il y avait le choix. Rien de tout cela ici.

Pour que le sujet ait un quelconque intérêt, il aurait fallu en prendre un avec un minimum d’audience. Si la page n’est pas lue, vous générez des résultats qui n’ont d’impact que sur vous-même. Forcément, ce n’est pas vraiment important et, comme expérience scientifique, ça se pose là.

Combien de lecteurs qui réellement souhaitaient s’informer ? Sur ceux là, combien qui se sont intéressés à la section avec de fausses informations ? Sur ceux là, combien ont réellement été trompés au final ? Voilà le chiffre qui aurait pu être intéressant.

Ici vous dites vous-même qu’il y aurait eu quelques dizaines de lecteurs en cinq semaines. Sur Wikipedia ça se traduit quasiment par zéro. Outre qu’on se demande sérieusement quel a été l’outil de mesure de l’audience, quelques dizaines c’est ce que j’aurais estimé pour ceux qui surveillent les nouvelles créations ou qui suivent les liens sortants des pages annexes qui ont été modifiées. On parle justement de modifications de forme sans toucher au fond.

Bref, le scénario choisi n’avait quasiment aucune chance d’apporter quelque chose faute d’avoir pris un sujet pertinent.

Non seulement le résultat était connu à l’avance mais vous avez choisi une expérience où il n’avait en plus aucun intérêt. Chapeau.

* * *

Maintenant le vrai problème que j’ai avec votre démarche, outre qu’elle était inutile et sans intérêt, c’est qu’elle s’attaque à des tiers.

Vous êtes journaliste au Monde. Avez-vous tenté de faire des erreurs volontaires dans un sujet obscur destiné au journal papier ? sur le journal en ligne ? Avez-vous même tenté de faire un faux sur votre blog et voir s’il serait détecté ?

Je doute que ce soit bien vu. Il s’en trouvera pour dire que ça montre les failles d’un journal qui se veut sérieux, ou que vous transformez après coup le contenu erroné en fausse expérience, ou qu’à tout le moins ils ne pourront pas se fier au contenu à l’avenir faute de savoir si c’est une nouvelle expérience. Ne parlons même pas du risque d’un mauvais buzz où les gens n’entendent parler que de l’erreur mais pas de l’explication qui suit.

Mon problème est là. Vous êtes journaliste professionnel. Vous savez que l’information a un impact, et que cet impact n’est pas neutre. Combien, même sans n’avoir rien appris de neuf et même si votre expérience ne montre pas cela, ne feront que renforcer l’image que Wikipedia n’est pas fiable sur les sujets d’importance ?

Et ça s’est fait pour quoi ? pour savoir qu’un contenu lu par personne sur un sujet connu par pas grand monde pouvait contenir des erreurs introduites volontairement et qui ne seraient pas corrigées en quelques semaines.

La ratio dommage / bénéfice m’horrifie. En tant que journaliste comme en tant que scientifique, c’est une donnée qui aurait du vous préoccuper.

* * *

Personnellement je retiens une chose : C’est la personne qui prétend étudier les fake news qui en est justement à l’origine. Ça permet de réfléchir et il n’y a pas de quoi être fier.

Pour rire, sur le Decodex, à propos de lemonde.fr, faut-il ajouter « publie de fausses informations sur les autres sites » ?

2 réponses sur “Passeur d’erreurs – @PasseurSciences”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *