Niveau d’exigence

Demander à pouvoir retirer mon numéro de CB actif de mon compte utilisateur chez un commerçant en ligne ? Radicalisme imbécile et délire paranoïaque.

Lire les conditions générales de vente et autres conditions d’utilisation avant de souscrire à un service – et pire, choisir de souscrire ou non justement sur cette base ? Me voilà forcené.

Attendre d’une société qu’elle ne donne pas mon numéro de téléphone personnel à ses prospects ? Il parait que j’ai des demandes inacceptables.

Espérer qu’un responsable politique s’occupe de sa charge de façon désintéressée ou en tout cas n’en profite pas consciemment via des réseaux d’influence ? Naif je suis, voire dangereux extrémiste.

Demander des comptes sur la qualité du service rendu, sur la sécurité des données, sur  la confidentialité, sur le traitement commercial de mes informations personnelles ? Là les qualificatifs trop nombreux pour les lister (parce que oui, les qualificatifs plus haut sont des retours réels et précis)

Je n’exclus pas d’être effectivement un forcené paranoïaque à la limite de l’autisme, mais il semble quand même que le niveau d’exigence de mes pairs soit au plus bas depuis un ou deux ans (pas beaucoup plus). Je ne parle même pas de l’état du niveau d’exigence de mes pairs dans le domaine des métiers web, parce que là l’expression même semble appartenir à un passé révolu.

Il ne s’agit pas de faire des scandales et des procès à tout bout de champ. Il faut savoir faire des compromis, ne pas se battre sur tout, et comprendre les intérêts de tous, mais pas oublier pour autant le niveau que nous sommes en droit d’attendre, ni confondre « pragmatisme » avec « l’inacceptable est convenable s’il n’est fait qu’à moitié ».

La société dans laquelle nous vivons c’est nous qui la construisons. Il n’appartient qu’à nous d’accepter ou de ne pas accepter, de faire nos choix. Respecter ses valeurs est possible, sans faire des efforts démesurés ni faire blocage à tout. Il faut juste arrêter de renoncer à tout bout de champ et réaliser quels sont nos pré-requis.

Ce que je crains c’est que pour beaucoup ce stade ne soit déjà dépassé. À force de tout relativiser, plus rien n’est important, tout est acceptable, voire normal. Il y a parfois un micro-réveil quand un détail ou un autre fait un peu de bruit dans la presse, mais c’est vite oublié.

Il serait peut être temps de se réveiller, avant de réaliser que notre vie ne nous appartient plus.

3 réponses sur “Niveau d’exigence”

  1. Coïncidence ou non, j’ai eu une « conversation » ce matin sur twitter à propos du fait que de plus en plus de services en ligne utilisent l’authentification twitter/google/facebook sans au moins proposer une alternative propre, ce qui introduit techniquement une dépendance extrêmement forte vis à vis de ces services tiers et surtout leur permet de tracer l’activité des utilisateurs du service concerné de manière invisible et transparente.
    Mais apparemment, c’est normal, c’est pour notre Bien à tous et tout comme toi, je suis un con/paranoïaque/autiste/extrémiste (rayez ou ajoutez l’adjectif adéquate, la liste n’est pas exhaustive).
    Il paraitrait même que le Web est fait pour ça, et que de toute façon, vu que tout le monde le fait, il ne faut pas s’en émouvoir, ou tout au moins ça ne sert à rien.
    J’ai comme un goût de vomi dans la bouche, là, subitement.

  2. Il ne faut pas oublier que tout cela est causé en grande partie par le modèle économique du « c’est gratos, et vu ce que je paye à mes fournisseur d’accès, encore heureux ! » : la publicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *