Marianne se serait-elle faite enfu­mer ?


Désor­mais c’est auto­ma­tique. Plusieurs docu­ments ont fuité ces dernières années montrant que c’est une poli­tique volon­taire de la part de notre gouver­ne­ment : Quand une actua­lité risque d’être déran­geante, on la noie avec un contre­feu.

Coro­laire : Quand une actua­lité débile ou une petite phrase fait la une pendant des jours, ou quand un titre de la presse sort un scan­dale qui se révèle trop faci­le­ment être du vent, il faut imagi­ner qu’ils ont allumé malgré eux un contre­feu pour éviter le vrai problème.

Du coup Daniel demande, Marianne se serait-elle faite enfu­mer ?

Pas impos­sible. En tout cas la chro­no­lo­gie serait exac­te­ment la bonne pour un contre­feu, le sujet aussi. Et si un jour nous ne nous lais­sions pas avoir ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.