Linky : le comp­teur élec­trique commu­ni­cant qui étale votre vie privée


Certains avaient déjà aver­tit : Linky, le comp­teur élec­trique commu­ni­cant étale votre vie privée. L’ar­gu­ment de l’équi­li­brage des réseaux, béné­fice annoncé de cet outil, semble en effet assez fumeux. En réalité les avan­tages se situent surtout au niveau de l’au­to­ma­ti­sa­tion pour la trans­mis­sion d’in­for­ma­tions. Les trans­mis­sions en temps réel pour équi­li­brer le réseau semblent assez douteuses vu le volume à trai­ter pour en tirer une infor­ma­tion à pas si forte valeur ajou­tée que ça.

Par contre les risques sur la vie privée se véri­fient, eux. Un groupe alle­mand bien connu a prouvé que ces risques sont bien réels. Chaque appa­reil a une signa­ture parti­cu­lière qui peut être repé­rée par le comp­teur, un cycle connu, une consom­ma­tion prédic­tible. Au final il est possible de reti­rer toutes les consom­ma­tions connues pour isoler la télé­vi­sion et faire coïn­ci­der les varia­tions de puis­sance du LCD avec la chaîne en cours d’écoute. Oui, si vrai­ment EDF vous ciblait et mettait en œuvre les moyens adéquats, ils pour­raient savoir si vous regar­dez TF1 au moment de leur publi­cité. Ce n’est pas là de la science fiction, une démo a été faite.

C’est encore pire puisque les données trans­mises ne sont pas cryp­tées. On peut mentir, ou écou­ter.

Plus que jamais, nous pouvons affir­mer que l’au­teur de 1984 avait une imagi­na­tion sacré­ment pauvre.

 


2 réponses à “Linky : le comp­teur élec­trique commu­ni­cant qui étale votre vie privée”

  1. Bonjour,

    puis-je vous demander de ne pas utiliser le terme « crypter »? « chiffrer » est le mot que vous cherchiez.
    Merci. Ça me piquera moins le cerveau. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.