Le Nook Tablet n’oc­troie qu’un seul 1 Go aux fichiers venus d’ailleurs


Je vous parle de modèle fermé pour le Kindle en abor­dant les ques­tions d’ex­port des anno­ta­tions, de format de fichier ou de péren­nité des achats. Parfois c’est vague alors mieux vaut un bon exemple qu’un mauvais discours.

Ici il s’agit de Barnes & Nobble plutôt que d’Ama­zon mais l’exemple reste éclai­rant sur le prin­cipe même de travailler contre le lecteur là où ça n’a pour­tant aucun sens : Le Nook Tablet n’oc­troie qu’un seul 1 Go aux fichiers venus d’ailleurs, sur les 16 au total. Si vous pensiez pouvoir y mettre vos mp3 et vidéos, vous voilà fort marri. L’idée étant bien de profi­ter du client pour l’en­fer­mer et le forcer à consom­mer dans la chaîne fermée.

L’in­ci­ta­tion est compré­hen­sible et même peut être souhai­table, l’obli­ga­tion par une contrainte arti­fi­cielle est contre mes valeurs, le faire comme ici sur un critère qui ne sera pas vrai­ment visible de l’ache­teur est d’au­tant plus problé­ma­tique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.