Le métier de déve­lop­peur infor­ma­tique


— Tim. (@TimDL1992) 16 Mai 2015

Et cette blague est exac­te­ment pourquoi le travail d’un déve­lop­peur est complexe. Son rôle c’est de tout prévoir, tout en reti­rant tout contexte, toute inter­pré­ta­tion, tout intel­li­gence.

La phrase la plus proche du métier selon moi c’est celle qui dit « L’in­gé­nieur en pont doit comprendre les enjeux du pont et en faire certains calculs, puis diri­ger des gens du métier pour qu’ils construisent ce pont. L’in­gé­nieur en infor­ma­tique doit non seule­ment savoir construire lui-même ce pont dans les moindres détails, depuis l’ex­trac­tion du mine­rai de fer jusqu’à la pose du revê­te­ment qui permet­tra de rouler dessus, parfois en passant par la construc­tion de l’ap­pa­reil qui extrait le mine­rai de fer lui-même, mais en plus il doit savoir expliquer cela pour le faire faire à des auto­mates qui exécu­te­ront pas à pas chaque instruc­tion avec moins d’in­tel­li­gence et moins d’ini­tia­tive person­nelle qu’un enfant de 3 ans avec un lourd retard mental« . C’est certes cari­ca­tu­ral (donc faux) mais ça donne l’idée.


Une réponse à “Le métier de déve­lop­peur infor­ma­tique”

  1. Et encore ça passe sur les spécifications floues. Un pont, certes, mais un pont pour faire passer une autoroute ou seulement des vélos/piétons pour traverser la Seine à Paris ou autre chose encore? ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.