L’argent caché des syndi­cats


En ce moment il y a beau­coup de commu­ni­ca­tion à charge contre les syndi­cats. Si certains abus vrai­ment inac­cep­tables ont été rele­vés, et trai­tés, il est diffi­cile de savoir si le tout est une opéra­tion de commu­ni­ca­tion pour dimi­nuer leur influence avant la campagne prési­den­tielle, ou s’il y a un fond vrai­ment problé­ma­tique. Les deux ne sont d’ailleurs pas exclu­sifs.

Comme tout ce qui est de gestion publique ou collec­tive, il est malvenu que le secret soit apposé sur les flux finan­ciers et leur utili­sa­tion. C’est effec­ti­ve­ment la porte ouverte soit aux dérives, soit aux soupçons.

Dans « l’argent caché des syndi­cats », le Figaro fait un état des lieux assez mauvais et aborde la ques­tion d’une commis­sion parle­men­taire sur le sujet.

Dans la foulée, je ne peux que vous encou­ra­ger à lire l’ap­pel du parle­men­taire qui a rédigé le rapport d’enquête : « Vous avez le droit de savoir ». Qu’il y ait problème ou pas, les pres­sions pour éviter de mettre au grand jour certaines pratiques sont énormes. Un coup de projec­teur devient indis­pen­sable.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.