La retraite à 60 ans


Par une série de clics sur les sites publics, on vient de m’in­for­mer que j’au­rai les 172 trimestres néces­saires à ma retraite à taux plein quand j’au­rai 67 ans.

Acces­soi­re­ment ça sera aussi le cas du BAC+5 moyen qui finit ses études à 23 ans et qui cotise quatre trimestres par an sans discon­ti­nuer.

Elle est loin la retraite à 60 ans…

Deux choses inté­res­santes :

67 ans est l’âge pivot à partir duquel tout le monde a sa retraite à taux plein quel que soit le nombre de trimestre cotisé.  Ne crai­gnez pas trop la période d’inac­ti­vité : Si vous êtes dans mon cas ça ne chan­gera pas grand chose (et s’ils augmentent l’âge pivot d’ici là, il y a de bonnes chances qu’ils augmentent aussi le nombre de trimestres à coti­ser de toutes façons).

Statis­tique­ment je serai mort ou en situa­tion de dépen­dance depuis plusieurs années. Dit autre­ment : Seule une mino­rité de BAC+5 profi­tera de sa retraite à taux plein.

Plus que les calculs sur la pyra­mide géné­ra­tion­nelle ou la remise en cause du régime par répar­ti­tion, cette dernière statis­tique rend à elle seule drama­tique­ment crédible le « vous n’au­rez pas votre retraite ».

La vérité c’est que pour la majo­rité d’entre-nous, nous ne serons plus capables de travailler avant d’at­teindre l’âge de la retraite. Recu­ler l’âge de départ ne sauve pas la retraite, on en est à un point où ça la supprime.


3 réponses à “La retraite à 60 ans”

  1. Je nuancerais un peu tes propos : il n’est pas garanti que tu sois « dépendant depuis bien longtemps » à 67 ans. En effet, la tendance qu’on observe de plus en plus dans les EHPAD depuis ces 15 dernières années, c’est que les gens de 60-65 ans ne sont plus les gens qui viennent s’inscrire mais viennent inscrire leurs parents ! Ce qui veut dire que les gens deviennent vraiment dépendants (maintien à domicile impossible) autour de 80-90 ans. Alors, certes, ce qu’on observe aussi, c’est qu’ils attendent de plus en plus d’être vraiment dépendants avant d’entrer en EHPAD mais je pense qu’à 67 ans, et selon le métier que tu as exercé (mais en l’occurrence, tu parlais de toi), tu peux encore être assez valide. En revanche, c’est clair que tu ne bénéficieras pas de 10 ans de retraite en pleine forme pour faire le tour du monde à 67 ans…

    • Ah mais je ne dis pas que c’est garanti, je dis que c’est statistique. Il y en a qui vont bien plus loin, et d’autres bien moins loin. Le chiffre lui même n’est pas contestable quel que soit le ressenti que tu peux avoir face à toi, sauf à douter de l’INSEE. Oh, et c’est « quelques années avant 67 ans », plus exactement 63 and et demi si je me souviens bien.

      Bref, attention à tes propres biais. Tu ne vois pas ceux qui sont déjà morts (logique) et qui font baisser la moyenne. Tu ne vois pas ceux qui sont à l’hôpital en fin de vie. Tu ne vois pas non plus ceux qui sont dépendants ou handicapés depuis longtemps (ou tu les vois mais tu ne les mets pas dans la même case dans ton calcul).

      Pour être complet et honnête, c’est toutefois une moyenne, pas une médiane. En réalité on ne peut pas dire qu’il y en aura un sur deux qui dépasseront cet age et un sur deux qui n’y arriveront pas. C’est plus complexe et je n’ai pas la courbe de répartition.

      Oui sinon, c’est clair que ma catégorie socio-professionnelle est privilégiée, et moi-même aurai une moyenne plus élevée de quelques années tandis que d’autres auront une moyenne plus basse de quelques années. Du lien que donnait Olivier plus haut, ma moyenne à moi risque d’être justement proche de 67 ans, là où la moyenne générale est de 63,5.

      On pourrait faire d’autres segmentations, et peut-être que je sortirai encore plus privilégié, mais aussi certaines où je sais que j’ai des risques particuliers. Bref, je parle de moi mais il ne s’agit quand même d’en tirer une généralité sur le régime de retraite. Savoir exactement combien d’années de retraite et quand, ça m’intéresse assez peu aujourd’hui, ce n’est pas un objectif non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.