Jeune mariée, je découvre toutes ces petites humi­lia­tions racistes


Pour faire suite au billet précé­dent sur le racisme au quoti­dien, deux anec­dotes valent mieux qu’une, et autant le précé­dent pouvait passer sous un auto­ma­tisme trop fort, autant celui là mérite repres­sion.

Avec un compa­gnon de couleur, jeune mariée, elle découvre toutes ces petites humi­lia­tions racistes : On ne sort pas les appa­reils des vitrines, on présup­pose des paie­ments non hono­rés, on demande des justi­fi­ca­tifs super­flus… Si ces anec­dotes sont le quoti­dien, c’est une véri­table mis au banc.


2 réponses à “Jeune mariée, je découvre toutes ces petites humi­lia­tions racistes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.